De nouveaux médicaments contre la migraine à l’horizon pour les Canadiens

Par Maya Carvalho • Le 16 octobre 2020


Après une période relativement calme de près de trente ans, le secteur des médicaments pour traiter la migraine est en pleine effervescence. Les premiers triptans ont été offerts en 1992, mais peu de progrès ont été réalisés ensuite dans les médicaments spécialement conçus pour le traitement de la migraine jusqu’à l’arrivée des anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP il y a quelques années. Aujourd’hui, les chercheurs continuent d’explorer de nouvelles façons de cibler la migraine, et de nouveaux médicaments sont conçus pour traiter efficacement cette maladie neurologique. L’information ci-dessous doit faire l’objet d’une discussion avec votre médecin, mais elle peut vous mettre au parfum des médicaments susceptibles d’être offerts l’an prochain et dans les années à venir. Ces médicaments et ces traitements sont regroupés dans quatre grandes catégories : produits biologiques inhibiteurs du CGRP, gepants, ditans et appareils de neuromodulation.

Produits biologiques inhibiteurs du CGRP (anticorps monoclonaux)

Ces produits sont de grosses molécules antagonistes du CGRP, le peptide lié au gène de la calcitonine. Elles se lient au récepteur ou au ligand du peptide pour l’inhiber (le CGRP est une protéine qui transmet les signaux de douleur au nerf trijumeau et jusqu’au cerveau). Un des avantages des médicaments à base d’anticorps monoclonaux est qu’ils ne sont pas traités par le foie ou les reins. Trois de ces produits sont déjà offerts au Canada (Aimovig, Emgality et Ajovy, tous administrés par injection sous-cutanée), et un quatrième est en voie de l’être (Vyepti).

  • Vyepti (eptinezumab) : anticorps monoclonal inhibiteur du CGRP qui cible le ligand du peptide de manière semblable à Ajovy et Emgality, à la différence que Vyepti est administré tous les trois mois par perfusion intraveineuse d’une durée de 30 minutes. Comme il est administré par intraveineuse, ses effets peuvent être ressentis plus rapidement qu’avec les autres produits biologiques inhibiteurs du CGRP administrés par injection sous-cutanée. Ce médicament est actuellement entre les mains de Santé Canada et devrait être offert dès les premiers mois de 2021, à moins de retards imprévus. Voici la monographie du produit : lundbeck.com/Vyepti

Gepants

Les gepants sont une catégorie de petites molécules antagonistes du récepteur du CGRP administrées par voie orale. Certains gepants sont utilisés pour le traitement de crises, d’autres sont des médicaments préventifs. Ils sont semblables aux autres médicaments préventifs reposant sur des anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP, mais contrairement aux grosses molécules administrées par injection qui demeurent des mois dans le système du patient, ces petites molécules sont éliminées en quelques jours. À la différence des triptans, les gepants n’ont pas d’effets vasoconstricteurs, ce qui en fait de bonnes solutions de rechange pour les personnes à risque de développer des complications cardiovasculaires. Des données préliminaires indiquent que les gepants ne génèrent pas de céphalées médicamenteuses, mais ceci doit faire l’objet d’une discussion avec votre neurologue.

  • Ubrelvy (ubrogepant) : comprimé oral utilisé dans le traitement des crises de migraine. Ce médicament n’est pas encore à l’étude par Santé Canada. Aucune date de lancement n’est prévue, mais il est raisonnable d’envisager la fin de 2021. Voici la monographie du produit : allergan.com/Ubrelvy
  • Atogepant : comprimé oral quotidien utilisé comme traitement préventif de la migraine chez les patients aux prises avec la migraine chronique. Ce médicament n’est pas encore à l’étude par Santé Canada. Les fabricants n’ont donc pas encore présenté une date de lancement. Comme il fait encore l’objet d’essais aux États-Unis, il est peu probable qu’il soit offert avant 2022. Voici une étude récente à son sujet : abbvie.com/atogepant
  • Nurtec (rimegepant) : comprimé à dissolution orale utilisé dans le traitement des crises de migraine. À l’heure actuelle, il fait aussi l’objet d’essais aux États-Unis à titre de traitement préventif. Ce médicament n’est pas encore à l’étude par Santé Canada. Il n’y a donc pas de date de lancement prévue. Voici la monographie du produit : nurtec.com/Rimegepant

Ditans

Les ditans sont une catégorie de médicaments reposant sur des antagonistes du récepteur 5-HT1F (sérotonine 1F). Ils sont administrés par voie orale et utilisés dans le traitement des crises de migraine. Ces médicaments sont en mesure de franchir la barrière hématoencéphalique pour agir sur le système nerveux central. Comme les gepants (et à la différence des triptans), les ditans n’ont pas d’effets vasoconstricteurs, ce qui en fait de bonnes solutions de rechange pour les personnes à risque de développer des complications cardiovasculaires. Les ditans peuvent avoir des effets sédatifs. Il est donc conseillé de ne pas prendre le volant et d’éviter les activités qui requièrent une certaine vivacité d’esprit dans les huit heures suivant leur ingestion. Les effets sédatifs peuvent également rendre ces médicaments utiles pour les patients aux prises avec des migraines en soirée et qui ont besoin d’un coup de pouce pour s’endormir. Le recours aux ditans doit faire l’objet d’un suivi, car il peut présenter des risques de céphalées médicamenteuses.

  • Reyvow (lasmiditan) : comprimé oral utilisé dans le traitement des crises de migraine. Ce médicament est déjà entre les mains de Santé Canada, et le fabricant espère qu’il sera offert en avril ou en mai 2021, à moins de retards imprévus. Voici la monographie du produit : accessdata.fda.gov/Reyvow

Appareils de neuromodulation

  • Nerivio : Nerivio est un nouvel appareil de neuromodulation électrique à distance qui stimule les nerfs périphériques de la partie supérieure du bras, afin d’induire une modulation de la douleur conditionnée, un mécanisme analgésique endogène par lequel une stimulation conditionnée inhibe la douleur dans des zones éloignées du corps. Le fabricant espère qu’il sera offert au Canada d’ici le printemps 2021. Pour en savoir plus, consultez le site theranica.com.

Références :

  1. org/gepants ditans therapies
  2. com/ditans and gepants
  3. ncbi.nlm.nih.gov/29488143/
  4. harvard.edu/lasmiditan
  5. com/ubrelvy vs nurtec vs reyvow vs triptans

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

X