Traitement de la migraine chronique

Par Migraine Québec • Le 14 juin 2014


Question du patient
Je souffre de migraine chronique depuis plusieurs années.  Existe-il un traitement qui peut me guérir?
Réponse du Dr Leroux

Comme vous l’avez certainement constaté, les migraines sont tenaces. En fait, dans notre conception scientifique actuelle, la migraine est une condition chronique paroxystique, c’est à dire qu’elle persiste au long terme avec des crises entrecoupées de périodes asymptômatiques. La prédisposition aux migraines est sans doute déterminée par un ensemble de gènes, avec plusieurs combinaisons possibles. Par exemple, certaines migraineuses sont très influencées par les variations hormonales, alors que pour d’autres les aliments sont des déclencheurs. Au cours de la vie, les stress majeurs, les accidents et commotions cérébrales, et autres perturbateurs, influencent la fréquence des crises. Chaque année, 2,5% des migraineux occasionnels vivront une chronicisation de leurs migraines, c’est à dire que leur fréquence augmentera à plus de 15 jours par mois pour plus de 3 mois. 2 ans plus tard, un quart des migraineux chroniques seront de retour à un état épisodique.

Bref, il y a bien peu de données sur la «guérison» de la migraine. La situation la mieux connue est certainement la ménopause chez certaines femmes très hormonosensibles. Mais dans certains cas la ménopause ne change rien.

Évidemment, plusieurs «thérapeutes» et même de nos jours certains chirurgiens prétendent avoir trouvé des traitements miracle ou des chirurgies garantissant une guérison durable. Le débat fait rage, mais la plupart des experts dans le monde des céphalées sont plutôt sceptiques.

J’ai vu dans ma pratique quelques histoires heureuses d’amélioration soutenue au long terme suite à des changements des habitudes de vie : augmentation de l’hydratation, arrêt du gluten, exercice, perte de poids….et même rupture conjugale en cas de relation difficile, mais ce ne sont que des anecdotes.

Bref, je ne peux aucunement répondre à votre question pour votre cas particulier. Évidemment je n’ai pas le détail de votre historique, mais même si je l’avais je ne pourrais pas faire de prédiction fiable. J’explique en général à mes patients qu’ils traverseront de bonnes et de moins bonnes périodes, et qu’il importe d’adopter un bon style de vie, de tenter les traitements disponibles en cas de besoin.

 Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC (spécialiste en médecine des céphalées)

2 réponses à “Traitement de la migraine chronique”

  1. Avatar Caroline Michaud dit :

    Bonjour, je suis une femme de 45 ans. J’ai des migraines invalidantes depuis 2004, après avoir fait une méningite. Mon médecin et moi avons essayé plusieurs médicaments, triptans, anti-inflammatoire, anti-dépresseur etc… le seul traitement qui me soulage est l’empracet. Même si il n’est pas recommandé pour cause de céphalées de rebond. J’ai fait des changements dans mon alimentation. L’alcool en particulier me declanche les plus grosses crises. J’ai passé une IRM dernièrement et tout est normal. Je suis dans mon indice de masse corporelle normal.
    Toute ma vie est ruiné par les migraines et les maux de tête quasi quotidien. Je travail comme couturière. Je mange, je dors… voila la qualité de vie que j’ai! Je garde espoir de trouver un jour un remède efficace. La dernière chose que j’ai essayé est d’acuponcture… sans résultat. J’ai aussi rencontré un neurologue… il a voulu réessayer l’inderal… sans resultat… je peux couper les empracets durant quelques mois….. la douleur reste presente. Les triptants aident un peu.
    Je ne crois pas que ce sont des céphalées de rebond. J’ai trop fait de coupures de codeine pour savoir qu’ils ne sont pas à l’origine de la douleur.

    • Avatar Johanne Désormeaux dit :

      Bonjour Caroline.
      Je compatise avec ce drame d’horreur que vous vivez.
      Je vient d’être diagnostiqué depuis peu, alors que je suis au prises avec 1 à 2 migraines/sem depuis 8 ans!
      Je ne sais pas si vous avez néanmoins déceler quelques déclencheurs.
      Pour ma part, le principal élément est les yeux. Éclairage DEL qui sont moins énergievore et plus lumineux et la lumière bleu de cellulaire, tablette, écran d’ordinateur, et même la TV. J’ai ajusté tous les appareils en activant un filtre et en réglant la brillance et luminosité. J’ai un léger strabisme des yeux diagnostiqué il y a 2 ans.

      Je sais pas si vous travaillez avec une lumière trop forte ou DEL ? Vos yeux travaillent trop fort et pas assez de pauses pour eux ? Travail soutenu très minutieux ?
      Ma soeur ne vas plus sur son ordi depuis 3 ans et elle à énormément diminuer ses maux de tête ainsi que ne plus regarder la TV après le souper. Elle mange même aux chandelles, éclairage agressant !

      J’espère que ça peut vous éclairer !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

X