L’ABC de la tenue d’un journal des migraines

Par Migraine.com • Le 15 mars 2015


Article gracieuseté de Migraine.com, affiché sur leur site par Kerrie Smyres – 2 décembre 2013. Cet article a été traduit de l’anglais avec l’autorisation expresse et ne peut être copié ou reproduit sans l’autorisation écrite de Migraine.com

Tenir un journal des migraines vous permet de recueillir des renseignements essentiels pour établir le profil de vos crises de migraine, c’est-à-dire, à quel moment et à quelle fréquence elles surviennent, combien de temps elles durent, quels symptômes vous présentez (avant, pendant et après la phase la plus douloureuse de la migraine), de quelle intensité est la douleur, à quel endroit la douleur est ressentie, quels médicaments vous prenez et s’ils sont efficaces, quels éléments peuvent déclencher les crises, etc.

À long terme, le journal peut vous indiquer dans quelle mesure un traitement préventif est efficace dans votre cas, si les traitements abortifs agissent de façon optimale et quels autres symptômes il faudrait traiter.

Il est dommage que tenir un journal des migraines soit parfois si assommant. Cerner tous les éléments déclencheurs potentiels, les symptômes et les autres détails exige qu’on se rappelle tous les événements et qu’on les consigne avec beaucoup de minutie, souvent de façon rétroactive. Déterminer les éléments importants peut sembler une tâche impossible. Devez-vous noter le temps qu’il faisait? Est-il important de mentionner que vous avez bu un verre de vin 22 heures avant que la migraine frappe? Si la douleur fluctue pendant la migraine, devez-vous consigner la plus forte ou la plus faible intensité de la douleur ressentie? Si vous êtes atteint(e) de migraine chronique et que vous n’êtes pas en mesure de déterminer à quel moment une crise de migraine se termine et une autre commence, comment consigner le début et la durée de la migraine?

La meilleure façon de recueillir ces précieuses données sans être vite dépassé est de tenir un journal le plus simple possible. Vous trouverez ci-dessous les éléments essentiels dont je vous recommande de tenir compte. Ces éléments proviennent du journal qu’une clinique célèbre spécialisée dans le traitement des céphalées (maux de tête) utilise pour ses recherches et je les ai combinés à mes propres suggestions et à celles que j’ai retenues d’autres personnes qui ont la migraine. Comme les questions ne s’appliquent pas à tous, je vous les présente sous une forme narrative. Une fois que vous aurez décidé quelles questions vous voulez inclure dans votre propre journal, vous leur donnerez la forme que vous voudrez.

Vous voudrez peut-être imprimer une liste de questions, créer une feuille de calcul simple, noter vos réponses sur votre calendrier quotidien ou faire le suivi à l’aide de l’application de prise de notes de votre téléphone. Il s’agit de trouver la méthode que vous serez en mesure de suivre le plus facilement. Elle n’a pas besoin d’être compliquée, il suffit que vous l’utilisiez.

Le moment / la durée
À quelle moment la migraine a-t-elle commencé? Combien de temps s’est écoulé avant que vous ne ressentiez plus aucune douleur? (Cette question ne s’applique pas à certaines personnes atteintes de migraine chronique. Passez alors directement aux questions sur l’intensité de la migraine, où vous pouvez aussi consigner sa durée.)

L’intensité
À quel point la migraine était-elle douloureuse au moment où son intensité était maximale? Combien de temps la douleur intense a-t-elle duré? Quelle a été l’intensité moyenne de la douleur migraineuse? (En tant que personne atteinte de migraine chronique, je trouve utile de consigner chaque jour l’intensité minimale et maximale de la douleur ainsi que la durée de la douleur ainsi ressentie.) De nombreuses personnes trouvent qu’une échelle graduée de 0 à 10 est la meilleure façon d’évaluer l’intensité de la douleur, d’autres l’évaluent sur une échelle de trois niveaux d’intensité (faible, modérée, forte) et d’autres encore lui attribuent une couleur (verte, jaune ou rouge, comme les feux de circulation, ou une couleur sur une échelle qu’elles ont créée elles-mêmes).

Les symptômes
Quels sont les trois symptômes les plus incommodants? Vous pouvez en énumérer un plus grand nombre et même les classer par ordre d’importance, mais assurez-vous de consigner l’essentiel.

Les médicaments
Quels médicaments abortifs ou quels analgésiques avez-vous pris et à quelle dose? Indiquez l’heure à laquelle vous les avez pris ou à peu près à quel moment après l’apparition des symptômes de migraine vous les avez pris.

Les répercussions sur la qualité de vie
Utiliser la méthode des feux de circulation vert, jaune et rouge pour indiquer les répercussions d’une crise de migraine sur votre vie est un moyen facile de récolter une énorme quantité de renseignements. Il n’est pas absolument nécessaire d’utiliser cette méthode, mais elle a l’avantage de renseigner votre médecin sur le fardeau que représente la migraine de façon succincte et puissante.

Voilà pour les questions les plus importantes. Eh oui, c’est tout. Vous pouvez recueillir les données les plus importantes en répondant à ces quelques questions. Bien sûr, il peut être utile de fournir de plus amples renseignements, mais si vous ne pouvez recueillir que l’essentiel, ces quelques détails sont mieux que rien.

P.S. Vous ne voulez pas d’un compte rendu qui vous permet, en un coup d’œil, de revivre les moments les plus douloureux de votre existence? Notez les renseignements essentiels sur une fiche. Ensuite, retournez la fiche et n’y revenez plus jamais. Au moins, vous aurez consigné les renseignements et pourrez les montrer à votre médecin. Pendant plusieurs années, j’ai refusé de tenir un journal parce que, sans lui, je pouvais faire comme si je n’étais pas aussi malade que je l’étais vraiment. Parce que j’ai caché la vérité, j’ai eu davantage de difficulté à obtenir de bons soins médicaux et à savoir si les médicaments préventifs étaient efficaces dans mon cas. La méthode des fiches de format 3 po × 5 po a été un pas en avant dans les soins que j’ai reçus.

N.B.: Translated from English with express permission from the administrators of http://migraine.com/
To read the original English version of this article, please visit: http://migraine.com/blog/keeping-migraine-diary-basics/

N.B. : Traduit de l’anglais avec l’autorisation expresse des administrateurs du site Web http://migraine.com/

NOTE de Migraine Zéro : un app pour votre cellulaire, pour vous aider à tenir un journal des migraines: http://migrainebuddy.com/2015/03/11/migraine-buddy-101-french/

Other related articles from Migraine.com (In English only)
Using a migraine diary can be a real wake-up call
http://migraine.com/blog/using-a-migraine-diary-can-be-a-real-wake-up-call/


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X