Un nom pour ma doudou migraine, vous m’aidez?

Par Alex DeSources • Le 28 juillet 2021


Chroniques de Suzette, Sa Majesté Dame migraine

Jour 1 – 11h AM

Si je n’avais pas mon âge, je serais terrifiée. Suzette a débarqué sans prévenir avec de lourds bagages. Frissons sur le côté droit de ma tête. Ma réponse a été : parfait, je vais te recevoir en toute intimité, au creux de mes draps, de ma doudou jaune antique et de tes « drogues ». Sumatriptan, noirceur et bruit lancinant des thermopompes des climatiseurs. Je tente une émission sur les traditions ancestrales. Le volume minimum de mon iPhone est trop puissant. Je dois renoncer à te bercer avec ces mots sur l’essence spirituelle de l’Homme. Dépasser le sens immédiat de ta présence me semble vain. Et pourtant, c’est cette projection dans l’univers cosmique de l’infini qui m’apaise. Il me reste les bains d’amour de Marine et les Belles Énergies ou les méditations guidées de Nicole Bordeleau. Avant d’entrer dans la confusion, je dois agir. Agir avant de n’exister plus…

Aujourd’hui, c’est Nicole que je choisis avec sa voix douce et le rythme rassurant de ses mots et de sa respiration. Méditation de la compassion  et méditation de la guérison. J’aime les pratiquer d’affilée. Souvent, c’est parce que je n’ai pas la force d’interrompre la liste de lecture, mais c’est aussi parce que je sais leur puissance quand elles sont combinées. Fréquemment, j’arrive à endormir le mal, voire à repousser son échéance. « Prenez votre position de méditant! »; aujourd’hui ce sera couchée. Et c’est parti! Il n’y a pas de mots pour décrire cette rencontre mystique avec mon corps et mon esprit. Parfois, je choisis le Yoga Nidra, la méditation du sommeil.

Ça marche. Je sors légère de cette 100e pratique. Suzette s’est endormie, me laissant un peu de répit. J’ai une rencontre virtuelle à 18h30. Ça devrait aller. Je vais faire quelques courses. Je sais que Suzette dans quelques heures risque de me terrasser à nouveau. Cette fois, je serai un zombi déphasé. Je vais chercher mes légumes, rapporter un livre que j’ai commandé en double. Je vais faire le plein de médocs!

Il est 17h. Je range mes victuailles et Suzette dort toujours. Je la sens recroquevillée en petite boule dans le coin droit de mon cerveau. Mais au moins elle a rangé ses outils. J’entends son souffle régulier qui frôle doucement ma tempe et la base à droite de mon crâne. Je suis contente, je vais pouvoir participer à ma réunion puis me coucher.

Une paix me gagne. Suzette est profondément endormie. Je me prépare. La réunion se passe : éclairage électrique de couleur jaune très tamisée et bougie, que j’éteins en cours de route. L’écran de mon ordi s’affiche à lumière minimale. Il est toujours réglé sur le mode sombre. Moins il y a de pixels blancs et plus je durerai. Je trouve les mots, mon casque antibruit extra auriculaire agit comme un chevalier protecteur. Ça va. Oui, ça va. On se dit au revoir.

Téléconférence! Ô mon amie, merci de me permettre de participer à ces réunions! J’espère obtenir des traitements plus efficaces pour moi. Pour le moment c’est Lyrica AM (100) et PM (175) en traitement de fond. Ça me donne quelques heures d’ouverture sur mon Être-Agissant normal. Quand Suzette refuse d’être hypnotisée par la méditation ou un bain d’amour, je me tourne vers le sumatriptan depuis 3 semaines maintenant. Je ne maîtrise pas encore tous les signes avant-coureurs de la « vraie crise »… Mais ça va venir, je le sais. Je suis pugnace. Je vais trouver son rythme et sa mélodie.

Je sens l’euphorie s’installer : prodrome ou postdrome, ou seulement la joie d’avoir été utile? Devrai-je prendre le sumatriptan maintenant ou plus tard? Suzette ne se réveille pas. Alors j’attends… Je profite de cette paix. Je me couche et écoute un podcast sur le christianisme primitif (et oui, chacun ses obsessions et ses défauts! ;-). Je m’endors, tout va bien!

Jour 2 – 9h30 AM

Je me réveille au bruit lancinant des climatiseurs, Suzette semble s’être éveillée elle aussi, elle baille encore, mais commence à marquer la mesure avec sa main et son pied, délicatement. Suzette peut être délicate! Je prépare mon thé, une, deux, trois cuillerées… Je lis un peu. Devinez! Oui oui, sur les pratiques culturelles ancestrales ou primitives. Ça me fait du bien. Que voulez-vous! On ne peut pas se refaire dans tout.

Jour 2 – 10h30 AM

Suzette est réveillée. Elle tape du pied et demande son petit-déjeuner! C’est-à-dire mon cerveau et mon corps en lambeau servis déglacés au sumatriptan! Ni une ni deux, je me jette sur les pilules aux effets en apprivoisement. Je me dirige vers mon lit, me remets en pyjama, prépare mes oreillers et ma doudou migraine (elle n’a pas de nom encore, voulez-vous me donner une idée? Ce serait bien, à chaque fois j’aurais l’impression de m’entourer de toute notre compassion collective et de notre force partagée, de cette énergie créatrice d’amour des uns envers les autres). Un voile douillet de bienfaisance et de bienveillance.

Je mets mon loup, mon bruit de pluie sur les oreilles (Nature Space). Voilà, je suis prête à accueillir Suzette et ses outils (marteau-piqueur, scie circulaire, pince à étau et tambour en peau, bateau affrontant la tempête). Je m’enfonce…

Jour 3 – 2h30 AM

Suzette est fatiguée et est partie se reposer. Ma doudou migraine attend d’être nommée, baptisée par notre communauté. Le loup, je crois qu’il s’appellera « ti-loup » (facile!). Durant cette tempête immobile, j’ai eu la chance de pouvoir compter sur une armée d’anges bienveillants qui recueillent la force de toute notre solidarité, de tout notre Amour de migraineux.

Quelques jours plus tard, j’ai rencontré mon médecin. Il m’a prescrit une dose plus compatible de triptan et m’a expliqué que je ne devais vraiment pas attendre… Vraiment ne pas attendre et faire ma Wonder Woman… La prochaine recette de déglaçage : Tylenol, Advil et triptan aux premières minutes des tressaillements de Suzette.

Je vous quitte avec toute ma gratitude pour nos pensées réunies. À bientôt!

Alex

P.S. : Pensez au nom pour ma doudou… notre doudou! 🤗❤️


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X