Eptinezumab (Vyepti©) : Le petit nouveau dans la famille des anti-CGRP!

Par Dr François Perreault • Le 1 novembre 2022


Les anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP (peptide inflammatoire très actif dans le processus de la migraine) font partie de notre arsenal thérapeutique contre la migraine épisodique et chronique depuis maintenant quelques années et leur efficacité chez plusieurs patient·es a bien été démontrée! Jusqu’à tout récemment, il y avait trois de ces médicaments disponibles au Canada : Erenumab (Aimovig©), Galcanezumab (Emgality©) et Fremanezumab (Ajovy©). Santé Canada a homologué eptinezumab en janvier 2021 et il sera disponible comme traitement dès novembre 2022. Faisons un tour d’horizon pour voir ce que ce traitement amène de nouveau dans le paysage de la migraine!

Qui pourra recevoir eptinezumab?

Eptinezumab a été démontré efficace pour la migraine épisodique et chronique. Il est donc recommandé de l’utiliser comme traitement préventif chez toutes personnes présentant au moins quatre jours de migraine par mois.

Comment eptinezumab fonctionne-t-il?

Le mécanisme d’action d’eptinezumab est le même que galcanezumab et fremanezumab : il inhibe le peptide CGRP en s’accrochant à son ligand. Sa voie d’administration est toutefois différente des autres membres de sa famille : il est administré par voie intraveineuse tous les trois mois.

Comment sera-t-il administré?

Eptinezumab se donne par voie intraveineuse sur environ 30 minutes. Il sera disponible en dose de 100 mg ou 300 mg. Contrairement aux autres anti-CGRP, ce médicament devra être administré dans un centre d’infusion ou à l’hôpital puisqu’il se donne par voie intraveineuse.

Eptinezumab est-il plus efficace que les autres anti-CGRP?

Il est impossible de répondre à cette question puisqu’il n’existe aucune étude scientifique qui a comparé ces médicaments les uns aux autres. Il semble que le profil d’efficacité de chacun d’entre eux est similaire. En moyenne, 50% des participant·es aux études ont une amélioration de plus de 50% de leurs migraines. Eptinezumab se démarque toutefois des autres anti-CGRP en agissant plus rapidement : les études rapportent que les patient·es ressentent les effets bénéfiques en moins de 24h! Il semble que ce traitement agisse plus rapidement en étant administré par voie intraveineuse.

Quels sont ses effets secondaires?

Tout comme les autres anti-CGRP, eptinezumab est généralement bien toléré et ne présente que très peu d’effets secondaires selon les dernières études. Les principaux effets secondaires rapportés sont des symptômes de mal de gorge avec écoulement nasal dans les jours suivant l’injection. Comme tout autre médicament, il est également possible de développer une réaction allergique à celui-ci. C’est pourquoi le temps d’observation suivant la première injection sera un peu plus long afin de s’assurer que tout se déroule bien. 

Eptinezumab n’interagit pas avec les autres médicaments. Il est donc sécuritaire de la prendre en même temps que n’importe quel autre traitement. Il n’a pas été étudié chez les enfants de moins de 18 ans, chez les femmes enceintes et celles qui allaitent. Pour le moment, il est donc contre-indiqué de recevoir eptinezumab si vous faites partie de l’une de ces trois catégories.

Eptinezumab sera-t-il couvert par la RAMQ?

L’Institut national de l’excellence en santé et en services sociaux (INESS) étudie actuellement eptinezumab afin de l’ajouter à la liste des médicaments d’exception qui peuvent être remboursés par la RAMQ. Pour le moment, ce traitement n’est pas couvert par le régime public d’assurance et il est impossible de dire à partir de quelle date il le sera.

Existe-t-il un programme de support aux patient·es?

Oui. La compagnie s’occupant de la mise en marché d’eptinezumab offrira un programme de support aux patients : Vyepti AUJOURD’HUI©. Tous les médecins étant habitués à traiter la migraine pourront remplir une demande d’adhésion à ce programme pourvu que leur patient présente les conditions suivantes :

  • Être âgé de 18 ans ou plus
  • Au moins quatre jours de migraine par mois.

Ce programme vous aidera à trouver un centre d’infusion près de chez vous et vous épaulera en ce qui concerne le remboursement de ce médicament. Les modalités et le pourcentage de remboursement dépendront du régime d’assurance du patient ou de la patiente, qu’il soit privé ou public. Nous vous invitons à contacter directement le programme pour de plus amples informations : 

Références:

  • Ashina M et al. Eptinezumab in episodic migraine: A randomized, double-blind, placebo-controlled study (PROMISE-1). Cephalalgia. Mars 2020;40(3):241-254. 
  • Burch R. (2021). Preventive Migraine Treatment. Continuum (Minneapolis, Minn.), 27(3), 613–632. https://doi.org/10.1212/CON.0000000000000957
  • Dodick DW, Lipton RB, Silberstein S, et al. Eptinezumab for prevention of chronic migraine: a randomized phase 2b clinical trial. Cephalalgia 2019;39(9):1075-1085. 
  • Lipton RB et al. Efficacy and safety of eptinezumab in patients with chronic migraine: PROMISE-2. Neurology. 31 mars 2020;94(13):e1365-1377.
  • Monographie de VYEPTIMD. Montréal, QC: Lundbeck Canada Inc. 12 janvier 2021.
  • Tepper S. J. (2018). History and Review of anti-Calcitonin Gene-Related Peptide (CGRP) Therapies: From Translational Research to Treatment. Headache, 58 Suppl 3, 238–275. https://doi.org/10.1111/head.13379

 


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Edimestre
il y a 1 mois

Nous n’avons aucune information ni connaissance d’un lien entre Vyepti et la prolifération des candidas albicans.

Edimestre
il y a 1 mois

Nous n’avons aucune information ni connaissance d’un lien entre Vyepti et la prolifération des candidas albicans.