Extrait de notre bibliothèque: Les traitements de fond

Par Migraine Québec • Le 1 octobre 2012


Voyez le texte original sous format PDF à partir de notre bibliothèque : Question Réponse sur le traitement de fond

FEUILLET D’INFORMATION NO 1 AUTOMNE 2012

Traitement de fond (préventif, prophylactique) : traitement pris chaque jour sur plusieurs mois, dont le but est de diminuer la fréquence et l’intensité des crises migraineuses. Pour consulter une liste des traitements de fond, consultez notre site.

Questions – Réponses

Q: Est-ce mon médecin qui décidera si je dois prendre un traitement préventif ?

R: La décision de prendre un traitement de fond vous revient. C’est vous qui allez prendre ce médicament. Renseignez-vous, posez vos questions.

Q:Comment savoir si j’ai vraiment besoin d’un traitement de fond?

R:La répercussion des migraines sur votre vie est le principal facteur. La plupart des gens ayant plus de 4-6 crises de migraines par mois devraient considérer un traitement de fond. À plus de 10 jours de migraine par mois, le risque de chronicité est important et un préventif devrait être prescrit.

Q:Quel est l’effet des traitements de fond sur mon cerveau?

R:Comment diminuent-ils les crises? Plusieurs traitements de fond existent et agissent par des mécanismes différents dans le cerveau. On pense qu’ils agissent en augmentant le seuil migraineux (la barrière qui empêche la crise de survenir) et rendent le cerveau plus tolérant aux changements de l’environnement.

Q:Les traitements de fond sont-ils dangereux?

R:Tous les traitements préventifs ont des effets secondaires possibles. Certaines personnes ne devraient pas prendre certains de ces médicaments, c’est au médecin de vérifier quel traitement est adéquat pour vous. INFORMEZ-VOUS, PRENEZ LE CONTRÔLE! www.migrainequebec.org

UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN MARIE-JOSÉE, 35 ANS Dans la vingtaine, j’avais 1 ou 2 migraine par mois. Depuis ma deuxième grossesse, mes crises avaient augmenté à 8 jours par mois…c’était dérangeant, je devais annuler mes activités à tout moment….même les sorties en famille. Je me suis décidée à essayer un traitement préventif. Mon médecin m’a d’abord conseillé l’amitriptyline, mais j’étais trop somnolente le matin. Le deuxième essai, le propranolol, fut le bon. Un peu de fatigue au début, mais par la suite mes crises ont beaucoup diminué. Dans un an, si tout va bien, nous essaierons de cesser le traitement. En attendant, je peux m’occuper de ma famille!

FEUILLET D’INFORMATION NO 5 AUTOMNE 2009

Questions – Réponses

Q: Comment savoir si mon traitement fonctionne?

R: Avant de débuter un traitement de fond, il faut savoir d’où on part. Connaître sa fréquence hebdomadaire ou mensuelle de base est essentiel, sinon on ne peut être certain que le traitement fonctionne. Procurez-vous un calendrier de crises.

Q: À quoi puis-je m’attendre comme bénéfice du traitement de fond?

R: En moyenne, un traitement de fond diminue de 50% la fréquence des crises chez 50% des patients qui l’essaient. Parfois, ce bénéfice peut s’épuiser avec le temps. Certaines personnes doivent cesser le traitement de fond en raison d’effets secondaires.

Q: Combien de temps dois-je essayer le traitement?

R: Pour fonctionner, un traitement de fond doit être pris à bonne dose et assez longtemps. On calcule un mois d’escalade de dose et 2 à 3 mois d’observation pour chaque essai.

Q: Vais-je devenir dépendant de mon traitement?

R: Devrais-je le prendre à vie? Les traitements de fond n’entraînent pas de dépendance. S’ils sont utiles, vous souhaiterez les poursuivre, mais il ne s’agit pas de dépendance. Il est important de ne jamais cesser brusquement un traitement de fond, ceci pourrait déclencher des crises intenses. Si un traitement est efficace, on le poursuit un an avant de sevrer.


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X