Je n’ai pas de médecin, je préfère ne pas prendre de pilules… comment améliorer mes maux de têtes ?

Par Migraine Québec • Le 15 juin 2011


La première étape dans le contrôle des migraines, c’est de reconnaître ses crises et d’éviter les déclencheurs des crises. Vous avez le contrôle sur bien des facteurs qui influencent vos migraines.

Les crises migraineuses sont souvent déclenchées ou influencées par plusieurs facteurs. Il est parfois surprenant de constater à quel point un changement des habitudes de vie peut diminuer la fréquence des crises migraineuses.

Chaque personne est différente, aussi, il est inutile de vous inquiéter en lisant la longue liste de  déclencheurs possibles. Il est surtout important d’identifier ceux auxquels vous êtes sensibles. Le  calendrier de crise vous aide à faire cela. Rappelez-vous que les déclencheurs peuvent s’additionner lors de certaines occasions (par exemple, une sortie en soirée change l’heure du coucher, on mange plus gras, on boit de l’alcool, on se lève plus tard…).

Même avec des habitudes de vie parfaites, les migraines peuvent rester fréquentes (malheureusement!). C’est là que la médication de prévention devient utile, c’est ce qu’on appelle le traitement de fond.

Si vous êtes une femme, vous trouverez aussi de l’information sur les crises reliées aux règles dans la section Migraine au féminin.

Vous avez mal à la tête plus de 15 jours sur 30 ? il est peu probable que seul un travail sur les déclencheurs puisse vous aider. Difficile d’identifier un déclencheur quand on a mal tout le temps. Lisez la section sur la céphalée médicamenteuse et sur la migraine chronique.

Qu’est-ce que la migraine chronique?

Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC, Neurologue, médecine des céphalées


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X