Quel est le lien entre la migraine et la raideur des muscles du cou, des épaules et du haut du dos?

Par Association of Migraine Disorders • Le 9 septembre 2021


Il existe une corrélation directe entre les problèmes musculaires du cou/de la tête et la migraine. La réponse courte est que la tension ou le dysfonctionnement de ces zones augmentent les risques de migraine.

Nous savons que la chiropraxie, la physiothérapie, la massothérapie, l’ostéopathie et l’acupuncture se sont toutes avérées efficaces contre la migraine, avec des taux de réussite relativement similaires.1 Cela est dû au fait que toutes ces modalités aident à corriger les problèmes musculosquelettiques, qui diffèrent d’un patient migraineux à l’autre. Par exemple, une étude a montré que les patients souffrant de problèmes de mouvements du cou avaient six fois moins de chances de voir leurs symptômes de migraine s’améliorer!2 Pour une personne souffrant de ce problème, le fait de le régler augmentera ses chances de s’améliorer.

Nous savons également qu’il y a une augmentation des muscles crâniens et de la partie supérieure du cou chez les patients migraineux, même lorsqu’ils ne souffrent pas de migraine.3 Des études montrent également qu’une augmentation des troubles du cou favorise la migraine, comme la spondylose cervicale (usure du cou).4

La morale de l’histoire : les dysfonctionnements du cou, du dos et de la tête augmentent la probabilité de votre prochaine crise de migraine. Tous les traitements ne vous conviennent pas, mais presque tous les patients migraineux peuvent bénéficier de soins musculosquelettiques de quelque sorte.

Dr Adam Harcourt, neurologue fonctionnel, auteur, professeur

Cette capsule est une gracieuseté de l’Association of Migraine Disorders.


Références

  1. Moore CS, Sibbritt DW, Adams J. A critical review of manual therapy use for headache disorders: prevalence, profiles, motivations, communication and self-reported effectiveness. BMC Neurol. 24 mars 2017;17(1):61. doi: 10.1186/s12883-017-0835-0. Article de synthèse. PMID PubMed : 28340566; PMCID PubMed Central : PMC5364599.
  2. Aguila MR, Rebbeck T, Pope A, Ng K, Leaver AM. Six-month clinical course and factors associated with non-improvement in migraine and non-migraine headaches. Cephalalgia. 1er janvier 2017:333102417744360. doi : 10.1177/0333102417744360. [Epub avant impression] PMID PubMed : 29199431.
  3. Janani AS, Pope KJ, Fenton N, Grummett TS, Bakhshayesh H, Lewis TW, Watson DH, Whitham EM, Willoughby JO. Resting cranial and upper cervical muscle activity is increased in patients with migraine. Clin Neurophysiol. 30 juin 2018;129(9):1913-1919. doi: 10.1016/j.clinph.2018.06.017. [Epub avant impression] PMID PubMed : 30005219.
  4. Lin WS, Huang TF, Chuang TY, Lin CL, Kao CH. Association between Cervical Spondylosis and Migraine: A Nationwide Retrospective Cohort Study. Int J Environ Res Public Health. 25 mars 2018;15(4). pii: E587. doi: 10.3390/ijerph15040587. PMID PubMed : 29587400; PMCID PubMed Central : PMC5923629.

Consultez aussi


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X