QU’EST-CE QUE L’AUTOGESTION DE LA MIGRAINE

Par Liz Ferland • Le 4 août 2023


AUTEURE : Liz Ferland (technologue en physiothérapie en clinique de gestion de la douleur, avec maîtrise en santé mentale, incluant un certificat en gestion de la douleur chronique)

RÉVISION : Annie Ledoux, ergothérapeute et  Dr François Perreault, neurologue

INTRODUCTION

L’autogestion est essentielle au traitement de la migraine. La médication pourra vous aider et fait partie de l’autogestion, mais d’autres stratégies sont nécessaires pour prévenir les épisodes de migraine, diminuer l’intensité de la douleur, gérer les autres symptômes et améliorer votre qualité de vie.

Le terme autogestion suggère une implication active de votre part dans votre traitement. Mais qu’en est-il au juste?

 

DÉFINITION

L’autogestion fait référence à la capacité de l’individu à gérer ses symptômes, ses traitements, et son mode de vie, en relation avec sa famille, sa communauté et les professionnel·les de la santé qui l’entourent1. L’autogestion implique également la gestion des conséquences physiques et psychosociales liées à l’état de santé de l’individu. Elle fait appel aux capacités cognitives, comportementales et émotives nécessaires au maintien d’une bonne qualité de vie2.

 

OBJECTIF

La migraine se caractérise, entre autres, par un sentiment de manque de contrôle sur la maladie étant donné sa nature variable et imprévisible. L’autogestion vise à redonner le contrôle à l’individu vivant avec la migraine. Les maladies chroniques, dont la migraine fait partie, nécessitent fréquemment d’implanter des stratégies ou traitements à long terme. Les professionnel·les de la santé pourront vous conseiller et vous prescrire différents traitements, mais vous aurez un rôle à jouer dans l’implantation de ces recommandations dans votre quotidien. Par exemple, si des changements dans votre alimentation vous sont recommandés, il en reviendra à vous d’implanter ces changements dans la préparation et l’heure des repas.

cesser d'être la marionnette de la migraine

 

MEILLEURES PRATIQUES D’AUTOGESTION

Votre plan d’autogestion doit répondre spécifiquement à votre maladie, vos besoins et vos objectifs. Il doit également être réaliste selon les ressources à votre disposition.

Il est recommandé d’essayer d’intégrer de nouvelles habitudes de vie à des habitudes déjà bien ancrées dans votre routine. Par exemple, il pourrait être recommandé à une personne souhaitant faire davantage de relaxation de prendre quelques minutes à son heure de dîner pour faire des exercices de respiration.

L’intégration d’une nouvelle habitude de vie peut prendre plusieurs semaines avant d’être bien ancrée. Soyez bienveillant·e et laissez-vous le temps de trouver la meilleure façon d’adopter une nouvelle habitude. Il faudra également du temps pour en évaluer les bénéfices. Il est donc recommandé de prévoir environ trois mois pour l’implantation d’une nouvelle habitude. Cela demande effectivement beaucoup de persévérance.

Nouvelle habitude de vie – jumelée à une habitude déjà bien ancrée – 3 mois.

L’AUTOGESTION DE LA MIGRAINE

La plupart des programmes efficaces d’autogestion des maladies et des douleurs chroniques proposent des approches similaires3 4. L’autogestion appliquée à la migraine aura pour but d’éduquer les gens et d’encourager l’implantation de stratégies dans les aspects suivants :

  • La compréhension fine de votre état migraineux;
  • L’auto-observation pour connaître les déclencheurs qui vous affectent, les signes avant-coureurs de vos épisodes de migraine et les conséquences de la maladie sur votre vie;
  • Les habitudes de vie bénéfiques touchant l’alimentation, le sommeil, l’activité physique, la gestion du stress, la posture et l’apaisement de la douleur;
  • L’importance des activités significatives;
  • La fatigue et la gestion de l’énergie;
  • Les conséquences émotives et sociales de la maladie.

 

CONCLUSION

Étant donné la présence souvent fréquente et à long terme des épisodes de migraine, il est primordial d’accorder de l’attention à l’autogestion de cette maladie. Vous vous dites que changer ses habitudes, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire? Vous avez tout à fait raison! C’est pourquoi vous êtes invité·es à consulter la Démarche d’autogestion de la migraine proposée par Migraine Québec. Nous l’avons créée sur le mode le plus pratico-pratique possible. Encore mieux, prenez part aux Ateliers d’autogestion en groupe pour obtenir du soutien dans la mise en place de différentes stratégies. Les suivis en petits groupes animés par un·e professionnel·le ont fait leur preuve comme façon la plus efficace d’améliorer l’autogestion5. Le tout sera disponible dès la mi-septembre 2023. Au plaisir de vous y rencontrer!

 

Références


1 Richard, A.A., & Shea, K. (2011). Delineation of self-care and associated concepts. Journal of Nursing
Scholarship
, 43, 255–264.

2 Penzien, D. B., Irby, M. B., Smitherman, T. A., Rains, J. C., & Houle, T. T. (2015). Well-established and empirically supported behavioral treatments for migraine. Current pain and headache reports19(7), 1-7.

3 Lorig, K. R., & Holman, H. R. (2003). Self-Management Education: History, Definition, Outcomes, and Mechanisms. Ann Behav Med26(1), 1-7.

4 Barlow, J., Wright, C., Sheasby, J., Turner, A., & Hainsworth, J. (2002). Self-management approaches for people with chronic conditions: a review. Patient education and counseling48(2), 177-187.

5 Carnes, D., Homer, K., Underwood, M., Pincus, T., Rahman, A., & Taylor, S. J. (2013). Pain management for chronic musculoskeletal conditions: the development of an evidence-based and theory-informed pain self-management course. BMJ open3(11).


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest

1 Commentaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marie Josée Godin
Marie Josée Godin
il y a 5 mois

Nous sommes nombreux à savoir que l’autogestion de la douleur migraineuse est la clé. Entre le savoir et le faire il y a un fossé important. Le trois mois nécessaire afin d’ancrer de nouvelles habitudes prend tout son sens . Seule avec mes livres et belles théories ne mènent nulle part c’est alors qu’un groupe comme celui proposé est extrêmement pertinent