RECHERCHE 2016: Insomnie et migraine chronique

Par Migraine Québec • Le 28 mars 2016


Thérapie contre l’insomnie: aussi efficace que les médications pour traiter la migraine chronique!

 La migraine chronique et l’insomnie:

La qualité du sommeil est très importante pour la santé. Globalement, nous ne dormons pas assez. On estime qu’un tiers des migraineux dorment moins de 6h par nuit alors que les besoins humains varient entre 6….et 9h de sommeil. Certaines personnes peuvent vivre avec 5-6h de sommeil par nuit, pour un cerveau migraineux ceci est souvent insuffisant et peut mener à des crises plus fréquentes.

La migraine chronique est très fortement associée à l’insomnie. Entre 70 et 80% des patients souffrant de migraine chronique ont des symptômes d’insomnie, et ce cercle vicieux est difficile à briser.

Plusieurs insomniaques adoptent de mauvaises habitudes: prise de caféine, utilisation de somnifères inadéquats qui augmentent la fatigue durant le jour, siestes de rattrapage…qui détériorent l’incapacité à s’endormir. On peut aussi nommer le «je m’endors seulement devant la télé une fois épuisée….je dois regarder des séries dans mon lit pour m’endormir….».

Notre société ne valorise pas tellement les interventions des thérapeutes. On préfère de loin le «quick-fix» des pilules. Mais en ce qui concerne le sommeil, l’efficacité des thérapies (parfois combinées à des somnifères en quantité raisonnable) a été bien démontrée.

Description de l’étude de Smitherman et al. 

Et si le fait de suivre une thérapie de reformatage du sommeil pouvait diminuer les migraines chroniques?

Une équipe américaine a testé cette hypothèse.

31 migraineux chroniques souffrant aussi d’insomnie ont reçu un de deux traitements: soit une réelle intervention contre l’insomnie «thérapie sommeil», soit des conseils de régularité quotidienne sans lien direct avec le sommeil «thérapie placebo».

Résultats:

6 semaines plus tard, 50% du groupe «thérapie sommeil» s’état amélioré par comparaison avec le groupe «thérapie placebo».  Ces personnes étaient passées de 22 jours de céphalées par mois à 11 jours  (-11 jours)!

Le groupe placebo s’était aussi amélioré, mais moins, passant de 19 jours à 14 jours (-5 jours). La «thérapie sommeil» était donc….plus efficace que le Botox et le Topamax (diminution de 6 à 8 jours dans les études)…sans aucun effet secondaire.

** Évidemment il n’est pas statistiquement correct de comparer des études entre elles, mais cela donne une idée.

Autre bonne nouvelle: le groupe «thérapie sommeil» s’était aussi amélioré sur le plan de la dépression.

WOW! On voudrait tous avoir accès à cette «thérapie sommeil», n’est-ce pas?

Et on parle seulement de 3 séances de 30 minutes, rien d’extrême. Vous trouverez les descriptions des conseils de chaque thérapie (sommeil et placebo) ci-dessous.

CONCLUSION: traiter l’insomnie du migraineux chronique avec une courte thérapie centrée sur le sommeil peut mener à une amélioration du sommeil, des migraines, et de l’humeur.

RÉFLEXION:

Est-ce que notre système de santé rembourserait une telle thérapie?

Y’a-t-il même des thérapeutes capables de fournir cette intervention au Québec?

DESCRIPTION DES THÉRAPIES:

Thérapie SOMMEIL:

    • Aller au lit seulement lorsque vous êtes fatigué et avec l’intention de dormir.
    • Quitter votre chambre si vous êtes éveillé depuis plus de 20 minutes, retournez vous coucher seulement quand vous sentez que vous vous endormez.
    • Utilisez la chambre pour le sommeil et les activités sexuelles.
    • Réveillez-vous avec une alarme chaque matin à la même heure.
  • Restreignez votre temps passé au lit à la durée de votre sommeil + une demi-heure.

Lisez nos conseils pour le sommeil dans notre fiche d’information MGQ. 

Thérapie PLACEBO:

    • Prenez votre souper chaque soir à la même heure.
    • Faites 2 minutes d’acupression matin et soir chaque jour.
    • Consommez la même quantité de liquide chaque jour.
    • Faites 5 minutes d’étirements musculaires chaque matin.
  • Consommez une portion de protéine au déjeûner chaque jour.

Référence:

Smitherman, Randomized Controlled Pilot Trial of Behavioral Insomnia Treatment for Chronic Migraine with Comorbid Insomnia, Headache, Feb 2016 p.276

Aussi:

Dormir, le sommeil raconté, Dr Pierre Mayer

0 0 1 645 3549 CHUM 29 8 4186 14.0 Normal 0 21 false false false FR JA X-NONE


3 réponses à “RECHERCHE 2016: Insomnie et migraine chronique”

  1. Avatar Charles Martineau dit :

    Je vais essayer de suivre ces conseils. Therap[e sommeil. Je me reveille toujours a la meme heure 5hrs 30 mais le coucher est different donc je vais suivre vos instrctions pour le coucher. Merci

  2. Avatar Thomas dit :

    Bonjour, le problème pour moi c’est que je ne suis jamais fatigué sauf arrivé au 4e ou 5e jours/nuits sans dormir et à ce moment là je me sens épuisé et chaque jour j’ai des migraines atroces. Donc je disais arrivé au 4e ou 5e jour ce qui varient je m’effondre et réussi enfin à m’endormir mais ce sommeil ne dure en moyenne que 4h et je me sens de plus en plus malade. Mon état s’aggrave de jour en jour et j’ai consulté 9 médecins différents qui m’ont chacun prescrit un traitement différent sans trouver de réel raison et ces traitement en question était ou inefficace ou efficace seulement pour les 4 premières nuit mais pas plus et donc à l’heure actuelle je me demande que faire et mon niveau d’anxiété atteint quasiment le summum

    • Avatar Marie-France Lemire dit :

      Bonjour Thomas, Migraine Québec n’est pas habilité à vous formuler des recommendations par rapport à votre cas particulier, puisque nous ne sommes pas votre médecin traitant et donc, nous n’avons pas accès à votre dossier médical. Vous devez discuter de votre condition avec votre médecin de famille. Cela dit, nous vous encourageons à arriver dans le bureau de votre médecin avec un portrait très précis de votre situation. Vous dites ne pas être en mesure de ressentir votre fatigue sur une période de 4 à 5 jours. Prenez des notes par rapport à ce phénomène. Que se passe-t-il dans ces moments-là ? Quelle(s) activité(s) avez-vous faite(s) dans les heures qui ont précédé le moment du couché ? Qu’avez-vous mangé ? À quoi avez-vous pensé ? Durant la journée, vous sentez-vous fatigué ? Est-ce seulement à l’heure d’aller vous coucher que vous ne ressentez pas votre fatigue ou est-ce ainsi 24h/24h pendant cette période ? Est-ce que ça vous arrive de manière systématique ou non (à tous les 4-5 jours ? une fois par mois ? Une fois par année? etc.) Prenez-vous des médicaments ? Si oui, lesquels et à quel moment de la journée? Est-ce que votre chambre est très sombre la nuit ou pas ? Êtes-vous reconnu pour avoir un trouble anxieux (je vous pose la question, car vous mentionnez devenir très anxieux lors de ces épisodes)? Si oui, quels outils (pharmacologiques et/ou autres) utilisez-vous pour le contrôler ? etc. Comme vous pouvez le constater, il y a une multitude de choses à observer, à noter et à discuter avec votre médecin. Par ailleurs, je vous encourage à joindre le groupe de soutien Facebook Partage Migraine Québec pour échanger avec d’autres migraineux par rapport aux problèmes de sommeil. Vous n’avez qu’à faire une demande d’adhésion au groupe et à répondre à la question de sécurité qui vous sera posée. Une modératrice bénévole s’occupera de faire votre admission.
      https://www.facebook.com/groups/312758085805229/
      Bonne chance dans vos démarches !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

X