La migraine et les affections comorbides : la fibromyalgie

Par Migraine.com • Le 3 décembre 2014


Non seulement la migraine est douloureuse, mais les personnes qui en souffrent présentent aussi un risque accru d’être atteintes d’autres maladies.  Il existe une comorbidité (le fait pour des maladies de survenir en même temps, mais sans que l’une soit causée par l’autre) entre la migraine et de nombreuses affections, notamment la fibromyalgie, les maladies cardiaques, l’accident vasculaire cérébral et la dépression.

Article gracieuseté de Migraine.com. Cet article a été traduit de l’anglais avec l’autorisation expresse et ne peut être copié ou reproduit sans l’autorisation écrite de Migraine.com/Health Union LLC.

La fibromyalgie est décrite comme une affection douloureuse chronique qui peut provoquer de la douleur dans tout le corps, de l’épuisement, de la raideur, de la dépression, des troubles du sommeil et de l’anxiété. De nombreux migraineux sont également atteints de fibromyalgie. En fait, la Dre Dawn Marcus indique que « la fibromyalgie touche 17 personnes sur 100 atteintes de migraine épisodique » et 35 personnes sur 100 atteintes de migraine chronique souffrent de fibromyalgie.

Actuellement, l’opinion qui semble prévaloir au sujet de la fibromyalgie est qu’il s’agit d’un trouble neurologique caractérisé par une réaction douloureuse atypique que l’on ne retrouve pas chez les personnes en santé. La source exacte de la fibromyalgie n’a pas été déterminée; cependant, elle serait causée (ou déclenchée) par un traumatisme physique ou émotionnel ou par une infection ou un virus. Cette réaction douloureuse atypique provoque une douleur qui irradie à partir de certains endroits du corps appelés points douloureux. Certains points douloureux sont situés dans les épaules et les tissus mous de la nuque et d’autres, dans la région lombaire, les hanches, les coudes, les genoux et les tibias.

Aucune analyse de laboratoire ne permet de diagnostiquer la fibromyalgie, tout comme aucune ne permet de diagnostiquer la migraine. Plusieurs années peuvent s’écouler et plusieurs visites chez de nombreux médecins peuvent être nécessaires avant qu’un diagnostic précis puisse être posé. Étant donné la nature non spécifique de ses symptômes, la fibromyalgie peut imiter d’autres affections, comme l’hypothyroïdie, la maladie de Lyme, le lupus érythémateux aigu disséminé et divers troubles du sommeil.

Ces symptômes comprennent habituellement :
• des troubles intestinaux (syndrome du côlon irritable),
• une douleur chronique généralisée,
• de la fatigue,
• des troubles de la mémoire ou de la concentration,
• des céphalées (maux de tête) dites de tension,
• un sommeil non réparateur.

Les stratégies de prise en charge initiales de la fibromyalgie comprennent l’adoption d’un programme d’exercice physique régulier (selon la tolérance du patient), de bonnes habitudes de sommeil et d’une alimentation équilibrée, la réduction du stress, des séances de massage et d’acupuncture ainsi que la prise de suppléments alimentaires. D’autres types de traitement comprennent des séances de yoga, de taï chi et de thérapie comportementale.  Si ces traitements ne procurent aucun bienfait, il existe trois médicaments sur ordonnance approuvés par la FDA (Food and Drug Administration des États-Unis) pour traiter la fibromyalgie, soit Cymbalta, Lyrica et Savella.

En 2001, j’ai reçu un diagnostic de fibromyalgie de mon médecin qui a qualifié ma situation de « désespérée », une expression que je n’oublierai jamais. J’ai été tellement soulagée que ma douleur chronique quotidienne soit enfin validée. Cependant, je peux aussi vous dire qu’être atteinte de fibromyalgie et de migraine est parfois déroutant. Lorsque j’ai un mal de tête, est-il causé par la fibromyalgie ou par la migraine? Les fois où j’ai un mal de tête insensé accompagné de nausées, de photophobie (sensibilité à la lumière) et de phonophobie (sensibilité au bruit), je suis habituellement certaine d’avoir une crise de migraine. Si c’est le cas, je prends habituellement Midrin, un médicament abortif, dans l’espoir qu’il arrête le processus de la migraine.

Les choses ne sont pas aussi évidentes quand j’ai une céphalée dite de tension ou quand je ne suis pas sûre si mon mal de tête est relié à la migraine. Quand je soupçonne une céphalée dite de tension, je positionne mon appareil de neurostimulation sur mes épaules et le haut de mon dos pour voir si cela peut atténuer la douleur. Pour prendre en charge la fibromyalgie, je m’efforce de réduire le stress au minimum, au besoin je mets à profit ma formation en rétroaction biologique (biofeedback) et j’essaie de dormir suffisamment toutes les nuits.

Article gracieuseté de Migraine.com, affiché sur leur site par Nancy Bonk – 4 août 2012

To read the original English version of this article, please visit:  http://migraine.com/blog/migraine-comorbidities-fibromyalgia/

N.B.: Translated from English with express permission from the administrators of http://migraine.com/  N.B. : Traduit de l’anglais avec l’autorisation expresse des administrateurs du site Web http://migraine.com/

Other related articles from Migraine.com (In English only)
What did your survey tell us about migraine and fibromyalgia?
http://migraine.com/blog/what-did-your-survey-tell-us-about-migraine-and-fibromyalgia/

Sur le site de Migraine Québec :

Mon déguisement de tous les jours super héroïne

La relaxation et la méditation de pleine conscience pour les patients migraineux qui vivent avec la dépression et l’anxiété


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X