Le Botox pour la migraine chronique

Par Maya Carvalho • Le 28 octobre 2022


Le Botox est un traitement préventif pour les adultes aux prises avec la migraine chronique, soit des personnes qui ont au moins 15 jours de maux de tête (d’une durée d’au moins 4 heures) par
mois. La dose recommandée est de 155 UI administrée en 31 injections dans 7 zones particulières de la tête et du cou.

Bon nombre de patient·es ont indiqué avoir reçu des informations contradictoires sur ce qu’ils ou elles devaient faire avant et après leurs traitements au Botox. Par ailleurs, bon nombre de
patient·es aux prises avec la migraine chronique vivent aussi avec une sensibilité du système nerveux central et éprouvent un épisode de réaction au Botox immédiatement après le
traitement. Cela se traduit par une dégradation de leurs symptômes de migraine dans les 5 à 7 jours suivant l’injection.

Le présent document est conçu comme un guide de discussion pour atténuer de tels épisodes de réaction et améliorer l’expérience globale des patient·es avec le Botox. Ce guide a été révisé par
cinq des plus éminent·es spécialistes des céphalées au pays : Dre Rose Giammarco (Hamilton), Dr Ian Finkelstein (Toronto), Dr William Kingston (Toronto), Dr Sameer Chhibber (Calgary) et
Dre Sian Spacey (Vancouver). Les réponses données par les médecins varient, mais elles présentent autant d’options que vous pourrez aborder avec votre propre médecin responsable du
traitement au Botox.

Maya Carvalho, BID, MBA
fondatrice, Canadian Migraine Society
http://www.migrainesociety.ca/

Remarque :
1. Le Botox est offert partout au Canada comme traitement de la migraine chronique. Vous trouverez une liste de prestataires de soins dûment formés au protocole d’injection à
l’adresse suivante : http://www.mychronicmigraine.ca/
2. Trois voies d’accès au traitement au Botox :
– les régimes privés d’assurance maladie;
– les régimes publics d’assurance médicament de certaines provinces (vérifiez les critères d’admissibilité de votre province);
– le programme de soutien Abbvie Cares pour ceux et celles qui n’ont pas accès aux deux premières voies. Comme la demande d’accès doit passer par votre médecin, n’hésitez pas à en faire la demande.

Les protocoles de traitement au Botox pour la migraine chronique

Avis de non-responsabilité médicale : étant donnée l’absence d’études sur les protocoles précédant ou suivant un traitement au Botox, les présentes recommandations reposent
uniquement sur des expériences cliniques et doivent IMPÉRATIVEMENT faire l’objet d’une discussion avec votre médecin personnel.

Protocoles précédant un traitement au Botox :

1. Est-il possible de prendre des médicaments sans ordonnance avant un traitement?

Nos spécialistes sont divisé·es sur cette question. Vous pouvez prendre des médicaments sans ordonnance, y compris des anti-inflammatoires non stéroïdiens
(AINS), mais quelques spécialistes croient que ces derniers présentent un faible risque d’augmenter les contusions ou les saignements.

2. Existe-t-il un protocole antérieur au traitement pour atténuer la réaction au Botox chez les patient·es ayant une sensibilité du système nerveux central?
De nombreuses options sont possibles (dans le respect des contre-indications qui touchent votre situation particulière et, bien entendu, en tenant compte des
médicaments et des traitements qui fonctionnent habituellement mieux chez vous). Voici quelques suggestions :

A. Toradol ou naproxène avec un inhibiteur de la pompe à protons (pour protéger la paroi de votre estomac) quelques heures avant les injections et dans les trois à quatre jours suivants.
B. Frovatriptan deux fois par jour à compter du matin du traitement (avant le traitement), et dans les deux à trois jours suivants.
C. Légère augmentation de vos traitements préventifs deux jours avant le traitement et dans les deux jours suivants (p. ex. gabapentine ou amitriptyline).
D. Si votre réaction s’apparente aux symptômes grippaux, il pourrait s’agir d’une réaction à l’histamine. Dans ce cas, vous pouvez prendre du Benadryl une heure avant le traitement, puis dans les trois à quatre heures suivantes.

3. Qu’est-ce qui peut être utilisé sur le cuir chevelu des patient·es en cas d’allodynie aiguë ou d’hyperalgésie?

Il est possible d’utiliser des crèmes anesthésiantes comme Elma 20 à 25 minutes avant le traitement, mais elles ne sont habituellement pas efficaces. L’application de glace sur
le devant du visage ou le port d’un bonnet IceKap 10 minutes avant le traitement semblent offrir de meilleurs résultats.

Protocoles suivant un traitement au Botox :

1. Est-ce que les patient·es peuvent prendre des AINS immédiatement après une injection?

Oui, pourvu qu’ils ou elles n’aient aucune contre-indication pour des AINS.

2. Combien de temps est-ce que les patient·es sont tenu·es de demeurer assis·es ou d’éviter de s’étendre après une injection?

Il faut éviter de s’étendre ou de se toucher le visage dans les quatre à six heures suivant le traitement. Si vous sentez le besoin de vous reposer, essayez de vous positionner
dans un angle de 45 à 90 degrés durant cette période.

3. Est-ce que les patient·es peuvent appliquer de la glace sur leur tête après une injection?

Oui, mais il faut toutefois éviter d’appliquer toute pression sur le visage et le front dans les quatre à six heures suivant le traitement.

4. Est-ce que les patient·es peuvent appliquer de la chaleur sur leur tête après une injection?

Oui, mais le Botox pourrait se diffuser sous l’effet de la chaleur. Attendez quatre à six heures après le traitement pour l’appliquer.

5. Est-ce que les patient·es doivent plisser le front pour éviter que leurs arcades sourcilières ne se figent?

Votre médecin responsable de l’injection est l’expert en la matière. Certain·es de nos spécialistes semblent d’avis que de plisser le front renforce les propriétés de fixation du
Botox et permet de prévenir sa diffusion, d’autres diront que cela ne fait aucune différence.

6. Quel est le délai que les patient·es devraient respecter avant de recourir à un traitement corporel (massage, acupuncture, physiothérapie)?

Attendez 24 à 48 heures avant d’obtenir tout type de traitement corporel.

7. Est-ce possible d’utiliser l’appareil Celafy après une injection de Botox? Si oui, combien de temps faut-il attendre?

Attendez 24 à 72 heures, puis utilisez l’appareil en suivant les indications courantes.

8. Est-ce que les patient·es devraient éviter les exercices aérobiques après une injection de Botox? Si oui, pendant combien de temps?

Attendez 24 à 48 heures avant de reprendre des exercices intenses.

9. Est-ce que les patient·es peuvent s’attendre à voir des résultats dès la première injection? Vaut-il mieux attendre à la troisième injection avant de juger de l’efficacité
du traitement?

Environ 50 % des patient·es constatent des résultats dès la première injection, mais bon nombre doivent attendre à la troisième. Ce qui fait consensus, c’est que l’essai du Botox
comme traitement préventif demande un engagement de trois injections pour aller au bout de la démarche, et ce, même si les deux premières demeurent sans effet. S’il n’y a
aucune amélioration au bout de trois injections, il est raisonnable de mettre fin au traitement. En cas d’amélioration, même minime, poursuivez le traitement jusqu’à cinq
injections.

Poursuivez votre lecture au sujet du Botox pour la migraine :


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires