Le mouvement et vous

Par Maryse Loranger • Le 9 janvier 2021


Nous connaissons tous assez bien pour les avoir lus, entendus parler ou mis en pratique, ces ingrédients qui contribuent à une bonne santé comme des pensées positives, des heures suffisantes de sommeil, une alimentation saine, la pratique régulière d’une activité physique et la liste continue. Ces ingrédients mis ensemble composent certainement la recette idéale pour atteindre nos buts de santé et jouir de la vie. Toutefois qu’advient-il lorsque même la meilleure recette ne suffit plus pour faire face aux grands stresseurs dont nous faisons l’objet.

Du contrôle du stress à la prise en main de notre santé

  •  Stress :  État réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque.
    Larousse

Nul n’est étranger aux émotions ou aux répercussions dramatiques qu’ont les stresseurs sur notre santé et leur incidence sur l’apparition des migraines. Cela dit, le stress est vécu par tous dans des contextes variés et à différents degrés selon les changements que nous traversons. Ces signaux d’alarme ne sont pas à prendre à la légère puisqu’ils nous indiquent qu’une attention particulière doit être apportée à notre santé globale. Toutefois, il peut arriver que ce qui représente une agression pour l’un puisse être perçu comme une information par l’autre. Tout est question de perceptions, d’interprétations, de croyances et d’émotions.

Alors c’est bien sur les émotions que nous voulons exercer un certain contrôle si l’on considère que nos émotions résultent de nos perceptions, que ces dernières découlent de nos expériences de vie; que nos expériences sont fondées sur nos croyances et que nos schémas de pensées créent nos émotions. Tout est interdépendant et nous pouvons garder notre équilibre dans la mesure où nous sommes habilités à observer et à agir au niveau de nos pensées et de notre état émotionnel.

Les conséquences au stress comme les céphalées, les migraines, les palpitations, l’eczéma, les troubles du sommeil, les tensions musculaires accrues s’expliquent par une activation élevée du système sympathique de notre système nerveux alors que le système parasympathique met un frein aux réactions physiologiques désagréables engendrées par le système nerveux.

Selon Dr David Servan-Schreiber « Puisque les systèmes sympathique et parasympathique figurent toujours en opposition, plus on stimule le parasympathique, plus il se renforce, comme un muscle qui se développe, et il bloque tout simplement les manifestations de l’anxiété. »

Suivant cette logique, notre état d’esprit pourrait aider à contrôler notre niveau de stress afin que celui-ci ne prenne pas le contrôle sur nos émotions et saturer nos journées. Les techniques de respiration profonde et de relaxation, la visualisation et l’automassage demeurent des outils efficaces pouvant neutraliser certaines réponses biologiques associées au stress qui déclenchent les symptômes indésirables. Elles restent aussi utiles dans le cas de stress répétés pouvant mener aux migraines chroniques. Sans oublier un incontournable : l’activité physique!

  • La qualité de vie est synonyme de mobilité. Le soma est le corps perçu de l’intérieur.
    Thomas Hanna

Faire de l’exercice est une des façons naturelles de stimuler le mécanisme de relaxation aussi appelé réaction de détente. Le choix d’une approche de mouvement somatique reliant le mental au physique est tout indiqué pour une meilleure gestion des émotions et pour trouver l’harmonie corps-esprit nous gratifiant d’une meilleure qualité de vie.

Cette éducation corporelle demande une participation active chez la personne qui désire prendre sa santé en main. Ici, on ne tente pas de corriger localement une région affectée par une compensation, mais bien de comprendre et d’identifier la source du problème. Ceci afin de favoriser l’atteinte de l’équilibre et de la vitalité en réapprenant au corps et au système nerveux ce qu’il est censé faire naturellement en sollicitant tous ses systèmes.

Le mouvement en pleine conscience, un incontournable

Les mouvements que j’affectionne particulièrement sont doux, circulaires et font participer toutes les parties de mon corps. Je peux en faire juste quelques-uns et déjà, en synchronisation avec la respiration, je ressens la détente musculaire, je suis apte à me concentrer sur mes sensations et je les écoute attentivement. Mon seul et unique but est de me donner du bien-être en bougeant. Chaque mouvement devient un grand bâillement en douceur et en harmonie. Ces mouvements que je peux faire indépendamment les uns des autres ou en série s’appellent méthode GYROKINESIS®. Il y a huit ans, alors que je souffrais des migraines quotidiennement, ce type de mouvement m’a permis de renouer avec mon corps, d’éliminer tranquillement les douleurs physiques, de redresser ma posture et d’acquérir une meilleure capacité pulmonaire. J’ai parallèlement senti des bénéfices psychologiques comme une diminution du sentiment d’agitation et d’anxiété tout en ayant un apport positif sur ma mémoire et ma confiance.

Il est reconnu qu’une respiration profonde effectuée plusieurs fois par jour peut aider à réduire le degré de tension. Les respirations pratiquées et synchronisées au mouvement stimulent entièrement les poumons ainsi que le diaphragme permettant d’atténuer significativement le niveau de stress.

Ce type de mouvement permet d’acquérir une plus grande aisance pour se mouvoir dans tous les angles et toutes les directions. La fluidité des mouvements avec la respiration aide à  sentir les connexions entre les muscles profonds concevant l’action de l’intérieur vers l’extérieur.

On éprouve une sensation de satisfaction et de plaisir à bouger. Ce que j’ai toujours aimé dans cette approche est que l’on fait les mouvements en suivant son propre rythme, ses ressentis et son intuition. Un réel moment privilégié avec soi sans jugement.

La pratique régulière, que ce soit la méthode GYROKINESIS® ou autre technique de mouvement, permet non seulement d’intégrer les ingrédients de notre recette idéale vers le bien-être, mais surtout apporte une aide incommensurable à l’atteinte d’un calme intérieur grandissant et durable.

Vous voulez faire ce type de mouvements? Rendez-vous sous l’onglet Publications puis cliquez sur Capsules vidéo du site Internet de Migraine Québec.


2 réponses à “Le mouvement et vous”

  1. Avatar Andrée-Anne Côté dit :

    Allo, ceci est ma première intervention. Je suis une femme de 58 ans, et j’ai la migraine depuis que je suis adolescente. À l’époque et jusqu’à tard dans la vingtaine, les migraines étaient sporadiques. Puis, soudainement il y a 2-3 ans, c’était de plus en plus fréquents. De 3-4 fois par année, c’est devenu mensuel 2-3 fois. Puis toutes les semaines 1-2 fois. Puis tous les jours. Pour faire une histoire courte, je suis passée par un protocole de médicaments, pour me soulager. Ça c’est échelonné sur 1 an environ. Pour ensuite passer un scanner cérébral, et aux injections de cortisone. J’ai appris que je souffrais de migraines chroniques du au nerf occipital (nerf d’Arnold). Les injections de cortisone m’ont soulagée une couple de semaines. Présentement, je suis sous la surveillance d’un neurologue, qui lui m’a injecté du Botox (terme court) sur le front, le crâne, la nuque et les épaules. J’ai passé un sale quart d’heure, les 2-3 premiers jours. Coucher au lit et vomissement avec migraine évidemment mais j’avais été avertie. Si vous ça vous intéresse je ferai un suivi. Mais Miracle depuis une couple de jours ça va pas pire. Ces injections de Botox, se feront aux 3 mois. Je croise les doigts, ça soulage pour l’instant. Combien de temps???? On verra. J’en suis là.

    • Avatar Maryse Loranger dit :

      Bonjour Andrée-Anne,
      Merci pour votre partage. Il est vrai que le chemin est long et chargé de difficultés lorsqu’on subit des migraines chroniques. Je vous comprend très bien.
      Je vous souhaite le meilleur avec ces nouveaux traitements. Je vous encourage aussi à vous joindre au groupe privé Facebook @ Partage Migraine Québec.
      Vous pouvez vous y inscrire et échanger avec les membres de la communauté Migraine Québec.
      Au plaisir de vous y retrouver!
      Maryse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

X