Migraine avec aura, contraception et AVC

Par Migraine Québec • Le 27 mars 2014


Question du patient

« J’ai 51 ans. Je souffre de migraines avec aura. Il y a plusieurs années, ces migraines étaient douloureuses et se répétaient environ une fois par mois, souvent lors de mes menstruations. Ensuite, elles se faisaient plus rares, soit une fois par année et même une fois aux 2 ans. Depuis 6 mois, elles semblent revenir, elles sont plus fréquentes (une aux deux mois), mais elles sont sans douleur, toujours avec aura, sans maux de têtes.

Voici ma question : on dit qu’à cause de mes migraines avec aura, je ne pourrai pas prendre d’hormones lors de ma préménopause. Est-ce vrai? Est-ce que je pourrais alors prendre des hormones bio-identiques? Je ne peux pas utiliser les médicaments (Relpax) contre la migraine, car j’ai eu des effets secondaires dangereux (engourdissement de la langue et du visage, entre autres). Que puis-je prendre d’autre?

Enfin, si vous pouvez aussi répondre à cette question, ce serait très gentil : est-ce vrai que les migraines avec aura peuvent provoquer un AVC? Et comment éviter ça, surtout si je ne peux pas prendre de médicaments… ».

Réponse du Dr Leroux

« Vous posez d’excellentes questions. Concernant le risque d’AVC associé à la migraine avec aura il existe, mais il faut le mettre en perspective. Je joins donc un document résumé à l’attention des médecins, mais tout de même simple. De toute façon, ce document s’applique plus ou moins à votre cas, car le risque attribuable à la migraine avec aura disparaît après 50 ans, sans doute parce que d’autres facteurs plus puissants entrent en ligne de compte. Les doses d’hormonothérapie de remplacement sont très inférieures aux doses dans les contraceptifs. Aussi, vous devriez pouvoir les utiliser, à moins d’une autre contre-indication.

La migraine avec aura est associée avec l’AVC ischémique (blocage d’une artère cérébrale), toutes causes confondues. Dans de très, très rares cas, l’AVC survient durant une crise de migraine avec aura. L’aura continue et se transforme en déficit neurologique permanent. Ce phénomène est rarissime, et personnellement j’ai vu un seul cas. Aussi, vous ne devriez pas vous inquiéter. Il faut tout de même traiter vos crises, pour votre qualité de vie!

Concernant vos effets secondaires avec le Relpax, je dirai ceci : il y a 7 triptans (le Relpax est l’élétriptan) au Canada. Chaque patient est différent, et le fait d’avoir eu des effets secondaires avec l’un ne prédit pas une intolérance aux autres. Les triptans avec le plus faible risque d’effets secondaires sont :

  • l’almotriptan (Axert),
  • le naratriptan (Amerge)
  • le frovatriptan (Frova, non couvert par la RAMQ).

Je recommande souvent l’Axert qui a un bon ratio tolérance-efficacité. Ne vous découragez pas et faites d’autres essais. En cas d’efficacité partielle d’un triptan, vous pouvez combiner avec un anti-inflammatoire pour de meilleurs résultats et sans aucun danger.

Enfin, j’ai vu certains cas de migraine avec aura s’améliorer de beaucoup avec une hydratation augmentée (2-3 litres d’eau par jour). C’est facile à faire et bon pour la santé. La prise de suppléments de magnésium est aussi une technique sans prescription.

Cependant, si vos crises restent fréquentes, alors un traitement préventif est à envisager.


Lisez aussi :


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rollande
Rollande
il y a 2 années

J’ai 80 ans j’ai pris des hormones pré marin au moins pendant 25 années j’ai fait il y as déjà 3 ans une céphalée avec aura j’ai arrêter les hormones depuis ce temps mais je ne peut plus endurer mes chaleurs de ménopause esce que je peut recommencer mes hormones
Merci une réponse serais très apprécié

Marie-France Lemire
Marie-France Lemire(@mlemire)
il y a 2 années
En réponse à  Rollande

Bonjour,
Migraine Québec ne peut malheureusement se prononcer sur des questions de cas très précis. Nous ne détenons pas votre dossier médical complet et ne pouvons donc pas répondre à votre question. Il faudrait en discuter avec votre médecin traitant qui est le seul à pouvoir évaluer les risques et les bénéfices de l’hormonothérapie pour votre cas à vous.
Merci pour votre compréhension.

Josée Truchon
Josée Truchon
il y a 1 année

Bonjour. Je suis celle qui vous a écrit à 51 ans. Aujourd’hui, j’ai 57 ans et je suis dans ma premenopause. Je n’ai plus de migraines avec aura, mais j’ai d’énormes chaleurs. Mon gynécologue m’a prescris de l’hormonotherapie bio-identique (lestrogel). Est-ce que c’est sécuritaire ? Merci beaucoup.

Marie-France Lemire
Marie-France Lemire(@mlemire)
il y a 1 année
En réponse à  Josée Truchon

Bonjour,
Migraine Québec ne peut vous donner de conseils médicaux puisque nous ne sommes pas votre médecin et que nous ne possédons pas votre dossier médical complet. Ce sont votre médecin et votre pharmacien qui pourraient répondre à vos questions concernant votre condition bien à vous. Cependant, je vous rappelle que Dre Leroux avait mentionné dans la réponse qu’elle vous avait formulée en 2014 que “les doses d’hormonothérapie de remplacement sont très inférieures aux doses dans les contraceptifs. Aussi, vous devriez pouvoir les utiliser, à moins d’une autre contre-indication.” Nous vous conseillons fortement d’en discuter avec votre pharmacien et votre médecin pour en avoir le coeur net.

Stéphanie
Stéphanie
il y a 1 année

Bonjour , quelle pilule contraceptive il est conseillé de prendre lorsqu’on fait des migraines avec Aura?

Louise Houle, Directrice
il y a 1 année
En réponse à  Stéphanie

Les méthodes de contraception qui ne contiennent pas d’estrogènes sont les plus sécuritaires. Ex: pillule Micronor, injection depo-provera, stérilet. Malgré ça, parfois arrive qu’un médecin prescrive des contraceptifs oraux combinés avec estrogènes dans des situations particulières chez les migraineuse avec aura. Si votre médecin de famille n’est pas sûr/e, il/elle peut demander l’avis d’un neurologue.

Laura
Laura
il y a 1 année

Bonjour,
Hier j’ai été prise d’une vision trouble et quelques temps après, de maux de tête. Je pense que c’était une migraine avec aura. C’était la première fois. J’ai peur que cela deviennent constant Cela veut il dire que j’en aurais régulièrement ? Peut il y avoir un lien avec les menstruations ? Et avec les dents de sagesse ? Merci beaucoup.

Louise Houle, Directrice
il y a 1 année
En réponse à  Laura

Comme c’est nouveau pour vous, il serait prudent d’en parler avec votre médecin pour avoir un diagnostique. Une migraine avec ou sans aura peut être déclenchée par les changements hormonaux (menstruation) et par n’importe quelle douleur, comme la douleur provoquée par les dents de sagesse. Il n’y a aucun moyen de savoir si cela va se reproduire de façon régulière. Il y a des gens qui font des migraines régulièrement et d’autres une fois par année. Si cela se reproduit, essayez de remarquer le déclencher. Voir cet article : https://migrainequebec.org/2011/12/21/quels-sont-les-declencheurs-des-crises-de-migraine/
Essayez de ne pas vous stresser. Si c’est une migraine, il y a beaucoup de choses qu’on peut faire pour la prévenir et la gérer. Parlez-en à votre médecin et retournez voir nos articles. Bonne chance !

Marie
Marie
il y a 1 année
En réponse à  Laura

Bonjour,

J’ai des migraines avec aura depuis un très jeune âge (10 ans environ) – problèmes de vue puis vomissent à chaque fois. Je suis sous Diane 35 depuis que j’ai 13 ans – pilule fortement dosée. J’ai ajd 23 ans et Mes migraines avec aura depuis quelques années sont devenues moins récurrentes (2 fois par an). Cette récurrence est-elle toujours assez grande pour justifier un risque d’AVC? Dois-je arrêter ma pilule? Merci à vous

Louise Houle, Directrice
il y a 1 année
En réponse à  Marie

Nous ne pouvons pas malheureusement nous prononcer sur vos risques d’AVC. Vous pouvez vous référer à ce document
https://migrainequebec.org/wp-content/uploads/2018/12/migraine_aura_avc_fr_aout12.pdf
et le plus important, avant de prendre une décision, c’est d’en parler à votre médecin.

Florence
Florence
il y a 10 mois

Bonjour,
je fais des migraines avec aura depuis environ 9 ans. Il y a 7 ans, après une forte crise, un médecin de l’urgence m’a conseiller d’arrêter la pillule puisqu’il y avait un lien selon lui. Depuis, j’ai essayé d’autres formes de contraception mais j’ai réalisé que mon corps ne réagit pas bien donc j’ai arrêté toute forme de contraception depuis 4 ans.
Malgré cela, mes migraines avec aura sont restées. Il y a 4 ans, c’était 1 migraine au 3-4 mois. Depuis 1-2 ans, j’ai remarqué qu’elles sont de plus en plus récurrentes, et ce, dans la même journée. Il m’arrive de faire 3-4 migraines avec aura en 2 jours, puis plus rien pendant 3-4 mois.
Je suis actuellement enceinte et je me demandais si les hormones de grossesse pouvaient jouer quant à la récurrence de mes migraines. Je suis âgée de 30 ans et je dois avouer que je suis inquiète par cette augmentation.
Merci de votre aide.

Pascale P., Édimestre
Pascale P., Édimestre(@pascale-poulin-gagnonmigrainequebec-org)
il y a 10 mois
En réponse à  Florence

Bonjour,
Si vous avez des inquiétudes concernant votre situation, nous vous encourageons à consulter votre professionnel de la santé. La grossesse a fréquemment un impact sur les migraines, car le niveau d’œstrogène élevé dans le sang joue un rôle protecteur. Le nombre de crises peut donc diminuer. Cependant, pour la migraine avec aura, on n’observe généralement pas de diminution des crises durant une grossesse.

Marie-Hélène Bourget
Marie-Hélène Bourget
il y a 3 mois

J’ai fait une migraine avec aura pour la première fois qui a commencée lundi pm. Hier, soit jeudi matin, le côté droit de mon visage s’est affaissé. Je ne contrôle plus du tout mes muscles et mon oeil droit ne ferme plus au complet. On m’a dit que ça pouvait être un avc. Je vois mon médecin tantôt, mais votre mention de séquelles permanentes me fait un peu peur. Est-ce possible d’avoir un avc sans séquelles permanentes?

Pascale P., Édimestre
Pascale P., Édimestre(@pascale-poulin-gagnonmigrainequebec-org)
il y a 3 mois
En réponse à  Marie-Hélène Bourget

Bonjour, nous ne pouvons pas nous prononcer sur votre situation en particulier, c’est pourquoi nous vous encourageons à consulter votre médecin, si c’est n’est pas déjà fait.

X