Produits de santé naturels pour la migraine : Questions fréquentes

Par Migraine Québec • Le 10 janvier 2022


Par Patricia Poulin, pharmacienne.

Certains produits de santé naturels peuvent être intéressants dans le traitement de la migraine. Cependant, ils peuvent comporter des risques et ne conviennent pas à tous. Avant de tenter un traitement avec des produits de santé naturels, discutez avec un professionnel de la santé pour vous assurer que le traitement convient à votre condition et qu’il est compatible avec votre médication.

Quels produits naturels sont efficaces dans la prise en charge de la migraine?

La coenzyme Q10, la riboflavine (vitamine B2), le magnésium ainsi que le pétasite sont les produits de santé naturels les plus connus et qui seraient associés aux plus grands bénéfices dans la prévention des crises de migraine.

Il est cependant important de noter que les études qui évaluent à la fois l’efficacité et la sécurité de ces produits sont limitées. Il est donc difficile de se positionner sur la réelle efficacité de ceux-ci.

Références : RxVigilance, CPS, Natural Medicines

Efficacité de la vitamine B2 (riboflavine)

Les données disponibles sur la riboflavine sont limitées. Elles proviennent principalement d’une petite étude qui a démontré des bénéfices, surtout chez les adultes, de la prise de riboflavine 400 mg 1 fois par jour.

Les bénéfices sont souvent modestes, mais la riboflavine semble permettre une diminution de la fréquence et de l’intensité des crises de migraine chez certains patients.

Références : RxVigilance, CPS, Natural Medicines

Efficacité du magnésium

Le magnésium est un des produits de santé naturels les plus reconnus dans la prévention de la migraine. Cependant, les données sur l’efficacité du magnésium sont contradictoires. Deux études démontrent que le magnésium serait efficace, alors qu’une autre étude ne démontre aucun bénéfice associé à la prise de ce produit.

Il est recommandé de prendre 600 mg par jour de magnésium élémentaire, soit 300 mg 2 fois par jour. Les diarrhées associées à la prise de magnésium limitent souvent sa prise. Certaines données suggèrent que la prise de magnésium sous la forme bisglycinate pourrait limiter les diarrhées.

Références : RxVigilance, CPS, Natural Medicines

Efficacité de la coenzyme Q10

Une petite étude a démontré les bénéfices de la prise de coenzyme Q10 en prévention de la migraine. La prise de 300 mg par jour de coenzyme Q10 permettrait de diminuer la fréquence et l’intensité des crises de migraine. Il cependant recommandé de diviser la prise de coenzyme Q10 en 2 à 3 prises par jour afin de limiter les effets secondaires.

Références : RxVigilance, CPS, Natural Medicines

Efficacité des probiotiques

La prise de probiotiques n’a pas vraiment été étudiée dans la prévention de la migraine. Les probiotiques sont surtout utilisés dans le traitement ou la prévention de troubles digestifs (diarrhée, syndrome du côlon irritable, coliques, prise d’antibiotiques, etc.). Les probiotiques sont en fait utilisés pour remplacer les bonnes bactéries qui se retrouvent dans notre intestin et qui, lorsque présents en trop petite quantité, pourraient avoir un impact sur notre digestion. Il y a cependant de plus en plus d’études qui avancent que notre flore bactérienne intestinale (microbiote) pourrait avoir un impact sur différents éléments en lien avec notre santé.

Comment évaluer les bénéfices des produits de santé naturels?

 Si un produit n’a aucun bénéfice pour soi, doit-on cesser de le prendre?

 Il est recommandé de faire un essai de 3 mois avant de déterminer si un produit de santé naturel est efficace ou non. Si aucune diminution de la fréquence ou de l’intensité des crises de migraine n’a été remarqué après 3 mois de traitement, on peut conclure que le traitement n’est pas efficace et donc considérer l’arrêt.

Peut-on ajuster les doses des produits de santé naturels?

 Afin de maximiser l’efficacité du traitement, il est habituellement recommandé de suivre le plus possible les doses qui ont été étudiées. Dans ce contexte, on suggère une prise de

  • 600 mg par jour de magnésium
  • 400 mg par jour de Riboflavine
  • 300 mg de coenzyme Q10.

Cependant, comme des doses plus élevées n’ont pas été étudiées, il n’est pas recommandé d’augmenter les doses si le traitement n’est pas efficace aux doses étudiées.

La prise de pantoprazole peut-elle empêcher l’absorption des certains minéraux et vitamines?

Le pantoprazole est un inhibiteur de la pompe à protons. Il permet de diminuer le taux d’acidité de l’estomac afin de le protéger et de réduire les symptômes de reflux. Certains minéraux et vitamines sont mieux absorbés dans un milieu acide, donc l’effet du pantoprazole pourrait théoriquement limiter leur absorption, surtout lorsqu’on prend ce produit pendant plusieurs années.

Les données actuelles sont limitées et ne permettent pas de faire un lien clair entre la prise d’inhibiteur de la pompe à protons et des carences en vitamines ou minéraux. Le manque de données ne nous permet pas non plus de démontrer que la prise préventive de supplément vitaminique serait pertinente chez les gens qui prennent des inhibiteurs de la pompe à protons.

Et le cannabis?

Les données sur l’effet du cannabis en douleur chronique sont limitées, mais de plus en plus d’études suggèrent qu’il pourrait avoir un rôle intéressant dans la prise en charge des douleurs. Selon les données actuelles, c’est le CBD dans le cannabis qui aurait un effet sur la douleur, alors que le THC aurait un effet psychostimulant.

Plusieurs produits sont présentement disponibles sur le marché avec des taux variables de CBD et de THC. Il est généralement recommandé, pour la prise en charge des douleurs, de favoriser les produits avec un taux élevé de CBD.

La prise de cannabis peut influencer l’efficacité ou la tolérance de certains médicaments, en plus de causer certains effets secondaires importants. Les effets d’une consommation régulière de cannabis étant peu connus, il est difficile de bien évaluer les risques et les bénéfices du traitement et de réellement se positionner sur une prise régulière de cannabis dans un contexte de prévention de la migraine.

Il est donc recommandé de discuter avec un professionnel de la santé avant de tenter de prendre du cannabis et d’éviter l’automédication.


Consultez aussi


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X