Tyramine et migraine

Par Association of Migraine Disorders • Le 29 juin 2021


Qu’est-ce que la tyramine et comment agit-elle sur la migraine? Existe-t-il une solution pour contrer les effets de la tyramine comme déclencheur de la migraine, afin de permettre à des gens comme moi de manger?

La tyramine est un type de molécule appelé monoamine, ce qui signifie qu’elle ne contient qu’un seul atome d’azote. Elle est produite naturellement dans des aliments, chez les humains et par des bactéries lors du métabolisme de la tyrosine, un acide aminé. À l’heure actuelle, les recherches cliniques réalisées auprès de personnes migraineuses qui suivent un régime sans tyramine ne sont pas concluantes, mais certaines personnes font état d’une sensibilité aux aliments contenant de la tyramine.

Si vous êtes sensible à cette molécule, il est utile de connaître les aliments à forte teneur en tyramine. De manière générale, les aliments qui ont été exposés à des bactéries de façon intentionnelle (par la fermentation) ou non (par une conservation dans des conditions insalubres ou non contrôlées) ont une teneur élevée en tyramine. Ce qui explique la présence des fromages vieillis, de la sauce soya, des charcuteries, des saucissons et du vin sur la liste des aliments à forte teneur en tyramine, c’est que leurs techniques de production reposent habituellement sur une fermentation bactérienne. De même, si vous avez de meilleures dispositions à l’égard des fromages non affinés à pâte molle faits à base de lait pasteurisé (mozzarella, ricotta, cottage, fromage à la crème), c’est que leurs méthodes de production reposent souvent sur autre chose que des bactéries (soit des enzymes ou certains acides), et qu’ils présentent habituellement une faible teneur en tyramine. Tout cela met en évidence l’importance d’entreposer les viandes fraîches et les poissons à une température adéquate et de les congeler rapidement si vous ne prévoyez pas de les cuisiner tout de suite, afin de prévenir la formation de tyramine découlant de la prolifération de bactéries.

Cela dit, il convient de souligner que les aliments fermentés ont des effets bénéfiques sur notre santé et celle de notre microbiome (les bactéries présentes dans notre intestin). Ainsi, si vous n’êtes pas sensibles aux aliments sains issus de la fermentation (yogourts, choucroute, légumes lactofermentés), il est important de ne pas les éviter, afin de profiter de leurs bienfaits sur la santé intestinale.

Outre la possibilité d’adapter vos choix alimentaires, vous pouvez aussi vous assurer de compter sur un apport suffisant en vitamine B2 (la riboflavine), qui agit avec une des enzymes responsables de la décomposition de la tyramine (la monoamine oxydase).

Renseignez-vous auprès de votre neurologue pour vous aider à trouver vos déclencheurs et avant de modifier votre régime alimentaire ou de prendre des suppléments alimentaires.

–Margaret Slavin, docteure en nutrition et professeure agrégée


Cette capsule est une gracieuseté de l’Association of Migraine Disorders.

Lisez aussi :


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
X