Attention patients migraineux! Couverture d’Aimovig!

Par Migraine Québec • Le 1 février 2021


Merci à tous ceux qui ont pris part à la campagne de lettres pour faire entendre notre voix sur l’Aimovig auprès du Ministre Dubé.
Nous avons recueilli 412 lettres. Bravo de votre solidarité pour cette belle mobilisation!
Nous vous tiendrons informés des résultats de notre action.

Cette campagne est fermée!

Votre participation est primordiale afin de faire entendre notre voix auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Christian Dubé, dans le but d’améliorer l’accès aux médicaments novateurs pour tous les patients.

Le ministre va étudier prochainement la possibilité d’ajouter l’érénumab (Aimovig) sur la liste des médicaments remboursés par la RAMQ.

Nous avons donc décidé de faire une action concrète, soit l’envoi massif de lettres, dans le but de faire entendre la voix des migraineux et migraineuses et d’influencer le ministre dans sa décision.

→ La date limite pour compléter le formulaire avec la lettre-type était le lundi 15 février 2021.

 

Ensemble il est possible de faire changer les choses!

Merci de votre participation!


S’abonner
Avisez-moi lors de
guest
45 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Julie Ménard
Julie Ménard
il y a 1 année

Migraineuse depuis mes 12 ans, devenue chronique depuis mes 17 ans, j’ai commencé avec Aimovig avant qu’on me l’enlève et maintenant je suis avec Emgality depuis un peu plus d’un an. Ces médicaments ont changé ma vie, au-lieu d’avoir 15 à 20 migraines par mois, j’en ai maintenant 5 à 10, et les crises sont beaucoup moins fortes. J’ai tout essayé, le seul espoir qu’il me reste, c’est ce médicament, mais j’ai appris que tout comme pour Aimovig, on finira par me l’enlever aussi, c’est injuste, car sans cela, je ne fais plus que survivre au-lieu de vivre.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Julie Ménard

Merci pour votre témoignage. Il est décevant de voir que vous avez difficilement accès aux traitements qui font une réelle différence dans votre situation. Sachez toutefois que vous pouvez remplir le formulaire même si vous ne prenez plus Aimovig. Nous souhaitons que l’ensemble des patients migraineux fassent entendre leur voix, afin de faciliter l’accès à tous les anti-CGRP, comme Emgality ou Ajovy.

Mouna
Mouna
il y a 1 année
En réponse à  Julie Ménard

@julie Ménard, quel était l’effet de l’aimovig sur toi à l’époque? Quelle était la fréquence de tes crises lors du traitement et surtout y’avait-il des effets secondaires?

Guylaine Jacques
Guylaine Jacques
il y a 1 année

J’utilise Aimovig depuis avril. Quel changement apporté! De 15 migraines, j’en suis à 4-5 max.! J’ai recommencé à vivre! Pour l’instant mon ass en couvre 75% et l’autre partie par le programme Go. Il ne me coûte rien en ce moment. A réevalué en mars avec mon assurance. Donc, important que la RAMQ le reconnaisse. Ce serait plus facile avec les assurances. Merci!

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Guylaine Jacques

Merci grandement de votre participation!

Diane Quesnel
Diane Quesnel
il y a 7 mois
En réponse à  Guylaine Jacques

Pouvez vous sil vous plait m aider a m inscrire au programme pour avoir de l ai de financiere pour ces medicaments .Je souffre de migraines chroniques invalidantes fortes depuis 40 ans. les Triptan ne conviennent plus. Diane Quesnel

Anonyme
Anonyme
il y a 1 année

Aidez nous a trouver une qualité de vie tout en participant activement à la vitalité de notre société. J’aimerais pouvoir jouer et accompagner ma petite famille comme toute ma les jeunes mamans sans me sentir droguée et diminuée par les médicaments et traitement de fond mal adapté au rythme des enfants et de la vie familiale. Je suis convaincue que nous pouvons faire mieux et obtenir des résultats plus humains. Merci.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Anonyme

Merci de votre intérêt pour cette campagne. Espérons qu’il y aura un impact positif sur l’accès aux traitements. Je vous souhaite de pouvoir retrouver le plus rapidement possible une qualité de vie satisfaisante.

Marie-Lyn Lauzier Roussel
Marie-Lyn Lauzier Roussel
il y a 1 année

J’ai des migraines depuis l’âge de 20 ans , j’en ai 65 , j’ai tout essayé , les pilules ne marchent pas . Je prends Emgality depuis 11 mois . Ca va mieux mais encore des migraines surtout la première semaine après mon injection . Je me demande si se ne serait pas hormonal . Si je pouvait savoir cela ça m’aiderait .C’est grâce a votre site internet que j’ai connu Emgality . Ca m’a sauvé la vie .
Merci pour tout .

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année

Merci grandement de votre participation. Nous espérons que cette campagne aura un impact positif sur l’accès à tous les anti-CGRP, notamment Emgality.

Guylaine Turcotte
Guylaine Turcotte
il y a 1 année

J’ai commencé le Aimovig il y a un peu plus d’un an. Ma vie a complètement changé depuis ce temps et ce des le premier mois. Mes migraines n’empêchait de travailler et de m’occuper de mes enfants. Étant monoparentales ça rendait ma vie misérable et mes parents étaient très sollicité. Aujourd’hui je suis retournée travailler et ce sans migraines…je pouvais prendre 6 type de médicaments pour preve or mes migraines et malgré ça j’en avait presque’a tout les jours. Maintenant seul le Aimovig vient a bout de mes migraines en prévention et les rares fois que j’en au les triptans font largement le travail…donc j’ai énormément réduit la quantité de médicaments que je dois prendre…et ma condition est meilleure

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Guylaine Turcotte

Merci de votre témoignage. C’est encourageant de voir que vous avez trouvé des traitements qui vous conviennent et qui ont amélioré votre qualité de vie.

Audrey
Audrey
il y a 1 année

Je prends Aimovig depuis 2 ans maintenant. Grâce à mon neurologue, la Ramq accepte de le rembourser comme médicament d’exception. Après 3 ans de migraine chronique qui étaient à environ 25 jours par mois et une douleur constante, je suis maintenant à environ 10 journée plus difficile par mois et environ 2-3 invalides. Ce médicament m’a redonné une vie. M’a permis de recommencer à travailler, de me sortir d’une dépression majeure. Il vaut tout l’or du monde! Je peux maintenant vivre au lieu de survivre!

Anick.ethier
Anick.ethier
il y a 1 année

J’ai des migraines depuis que j’ai 13 ans
J’ai tout essayé…
Jusqu’à l’hiver passé avec aimovig.
En 6 mois je passais de 30 migraines par mois non contrôlables a environ 5 a 10 contrôlables.
Aimovig a changé ma vie.
J’espere qu’il sera reconnu et qu’il sera accepté par toutes les assurances…

Lamoureux Pierre
Lamoureux Pierre
il y a 1 année

Migraineux chronique pendant 50 ans, Aimovig était mon dernier recours. J’avais tout essayé sauf l’hypnose !
Depuis 2 ans j’ai une vie normale grâce au programme GO de Novartis. Aucune migraine; ZÉRO. Merci.

Nathalie Lavigne
Nathalie Lavigne
il y a 1 année

J’ai débuté la prise de Aimovig en février 2019. Après plus de 25 ans de migraines, je suis passé de 15 à 4-5 crises par mois et celles-ci sont beaucoup moins intenses. Aimovig a grandement amélioré ma qualité de vie.

Leclerc
Leclerc
il y a 1 année

Ayant plus de 21 jours d’atroces migraines depuis très longtemps, je fais maintenant partie du programme emgality et c’est fantastique car j’en ai seulement 1 ou 2 par mois maintenant l. Je recommence a vivre a 53 ans et j’ai des migraines depuis l’âge de 16 ans. Je dois dire que ma vie a tout un autre sens. Je suis très bien et j’en suis très heureuse

Celeste
Celeste
il y a 1 année

J’ai des migraînes depuis l’adolescence. Ça fait 30 ans déjà. J’ai déjà pris plusieurs sortes de médicaments, parfois commencent bien et depuis un temps tombent dans l’inefficacité. Mon médecin ma prescrit Aimovig mais mes assurances ont conclu que je n’ai pas essayé tous qu’il faut. Alors je suis en route vers un nouveau essaye . En attendant que le gouvernement ajoute l’Amovig parmis les médicaments couverts pour la RAMQ.

Nathalie Rondeau
Nathalie Rondeau
il y a 1 année

Avant Aimovig j’avais 20-25 migraines par mois. C’était très dur à vivre. Mais avec Aimovig, la fréquence de migraines a diminué et l’intensité aussi. J’ai de 7-8 migraines /mois et parfois moins (2 seulement en janvier 2021 après 2 ans d’utilisation d’Aimovig) mais beaucoup moins fortes et moins longues. Grâce au programme Go, je ne suis pas stressée du paiement des médicaments. Ce qui contribue aussi à diminuer le risque de migraines.

Lyne Gobeil
Lyne Gobeil
il y a 1 année

La migraine est un mal épouvantable, handicapant pour qui en souffre. Ce sont des médicaments nécessaires à notre bon fonctionnement. Svp, acceptez de rembourser Aimovig et Emgality. Ce dernier me réussit bien, mais mes assurances ne veulent pas me rembourser. Si c’était accepté par la RAMQ, tout le monde aurait le droit à ce que ses souffrances soient soulagées. Merci!

Marie-josee bouchard
Marie-josee bouchard
il y a 1 année

Je suis devenue incapable de travailler depuis 9ans. J ai de fortes migraines tous les jours. Durant plus d un an ,Aimovig a diminue l intensite et la duree des migraines.j ai pu redevenir plus active, reprendre un peu de mobilite et de concentration..J ai vécu ma meilleure annee depuis le debut de ma maladie. Depuis juillet,j ai dû cesser Aimovig,parce qu il n est pas rembourse. Mon etat s est a nouveau aggrave..chaque mois qui passe je perds a nouveau mes moyens..petit a petit.
C est la difference entre vivre et survivre.

Veronique
Veronique
il y a 1 année

Aimovig a vraiment changé ma vie. Migraineuse depuis presque 30 ans, je m’empêchais de vivre et ma famille également en souffrait. Étant greffée, je suis limitée ds les options médicamenteuses. Je prends Aimovig depuis 14 mois et j’ai passé de 20 céphalées par mois a peut-être 1 ou 2. Un vrai miracle. Merci à ma super neuro ❤️

Josée Saint-Louis
Josée Saint-Louis
il y a 1 année

Est-ce que Aimovig agit aussi sur les auras (trouble de la vision, réactivité à la pression atmosphérique, etc)?

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Josée Saint-Louis

Bonjour,

Novartis a réalisé des sous-analyses de l’étude STRIVE et la conclusion est que l’effet d’érénumab est similaire chez les patients avec ou sans aura. Donc, l’érénumab agit sur la migraine, et ce, indépendamment de la présence d’aura.

Pour plus d’information sur le sujet, je vous invite à consulter notre article « Aimovig fonctionnera-t-il pour moi? » :
https://migrainequebec.org/aimovig-fonctionnera-t-il-pour-moi-sommaire-des-resultats-des-essais-cliniques-randomises-publies/

Caroline
Caroline
il y a 1 année

J’ai eu la chance de tester Aimovig pendant une année complète. Auparavant, j’ai essayé plusieurs traitement de fond. J’ai fait des réaction allergie et autres, à plusieurs des médicaments, donc avec mon neurologue, nous avons arrêté de me prendre comme un rat de laboratoire et avons opté pour Aimovig. J’ai fait partie du Programme GO au début et ensuite, mes assurances ont accepté de couvrir « exceptionnellement » les 2-3 mois pour terminer la période de douze mois. Mon neurologue voulait voir si après un an, mon système allait avoir été « troubleshooter » et avait appris à ne plus faire de migraine.

Je suis en arrêt d’injection (la dernière a été le 24 décembre) et je vous confirme que de recommencer à faire des migraines 1 jour sur 2 après avoir connu une année complète de bien-être, ça ne fait pas seulement mal à la tête, mais aussi au moral. Pour la première fois en vingt ans, j’ai connu une année où ma santé et mon énergie était à leur 100%, avec seulement 1 ou 2 migraines par mois. Je ne considère pas que cette période sans migraine était un luxe, ma qualité de vie avait augmentée sur tous les niveaux et même pour mon employeur, il avait rapidement remarquer que mon énergie était beaucoup plus positive, il me voyait souffrir au quotidien et pendant la dernière année, il a profité autant que moi de mon état.

Le traitement Aimovig peut faire une différence non seulement pour la personne qui le prend, mais dans sa vie familiale, sociale et professionnelle. Une personne qui va mieux peut apporter beaucoup et surtout éviter d’autres formes de coûts pour la société (congé maladie, plus de médicaments, visite à l’hôpital, etc.). Tout cela est à considérer lors de l’étude pour savoir si un médicament devrait être couvert ou non.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Caroline

Vous avez parfaitement raison : il y a beaucoup d’autres facteurs à considérer que le simple coût du médicament. J’espère que vous pourrez accéder le plus rapidement possible au traitement qui vous convient et retrouver votre qualité de vie. Merci pour votre soutien.

ERL
ERL
il y a 1 année

Bonjour

j’ai commencé à faire des migraines à l’adolescence. J’en ai fait de plus en plus avec les années, allant jusqu’à une moyenne de 15 jours de crises par mois combinés à des céphalées tous les jours. J’ai essayé toutes les classes de médicaments préventifs avec un succès intéressant, mais insuffisant.

Aujourd’hui j’ai 37 ans. Depuis environ 1 an, j’ai enfin trouvé une solution qui a diminué de beaucoup l’impact de mes migraines en diminuant la fréquence des crises à 5 jours par mois, alors je vous encourage à garder espoir… Mes céphalées sont , aussi, beaucoup plus légères et moins fréquentes.

Dans mon cas, les anticorps inhibiteurs du CGRP galcanezumab (Emgality) ont complètement changé ma vie.

Je vous souhaite de trouver, à votre tour, le médicament préventif qui vous convient et, bien sûr, d’y avoir accès.

Merci à mon neurologue qui a dû investir *énormément* de temps à démontrer à mes assurances la nécessité de ce traitement pour le traitement de mes migraines.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  ERL

Merci pour votre témoignage et votre participation. C’est très encourageant de voir que vous avez finalement pu trouver le traitement qui vous convenait. Nous espérons que cette campagne contribuera à ce que toutes les personnes vivant avec la migraine puissent accéder plus facilement aux traitements.

Camille Mainville
Camille Mainville
il y a 1 année

J’ai 26 ans et j’ai commencée à faire des migraines il y a 2 ans. Les migraines sont arrivés de façon brutale sans raison. Ma 1ère migraine a durée 14 jours avant que je décide à aller consulter car je n’allais vraiment pas bien. J’ai été hospitalisée pour un statut migraineux pour une durée de 5 jours. Après de nombreux tests pour éliminer les autres pathologies, le neurologue m’a annoncé que je fessais des migraines et que je devais apprendre à composer avec une nouvelle maladie et de nouveaux médicaments préventifs. J’ai alors débuté l’elavil et le nadolol. Les migraines ont repris peu après ma sortie de l’hôpital et 2 semaines après j’ai dû être hospitalisée à nouveau pour un autre statut migraineux. J’ai passée un autre 4 jours à l’hôpital. À ce moment là j’étais médicamenté avec gabapentin, nadolol et elavil. Cependant, la médication ne fonctionnait pas super bien, je fessais entre 2 et 4 migraines par semaine, entre coupé de céphalées. Ma qualité de vie en a pris un coup. J’étais sur mes gardes pour tout ce que je mangeais, fessais, regardais. J’étais craintive et j’avais peur de refaire des statuts migraineux et de devoir retourner à l’hôpital. En novembre 2019, j’ai refait un gros statut migraineux et j’ai été réhospitalisée pour 5 jours.

Les migraines ont changés ma vie sur plusieurs plans. À la suite de ma 3ième hospitalisations en 9 mois, mon neurologue m’a parler des anti-CGRP. Nous avons décidé de débuter Emgality. Il s’est écoulé 1 an en janvier que je suis médicamenté par Emgality, et ce médicament a changé ma vie. Le médicament est présentement payer par la compagnie pharmaceutique. Je redoute le moment où l’ont devra trouver une solution à la fin du programme d’aide. Il y a un an, nous avons tenté de faire couvrir le médicament par l’assurance de mon père. La compagnie a rejeté complètement de le couvrir, en ayant comme raison que je n’avais pas pris de Topiramate et de Propanolol (cependant le gabapentin et le nadolol sont des médicaments de la même classe). La couverture avec l’assurance de mon père est terminé car j’ai eue 26 ans. Je tente de trouver une solution pour faire couvrir ce médicament MIRACLE par ma nouvelle compagnie d’assurance.

Je souhaite plus que tout que ce médicament devienne plus facilement accessible pour tous ceux qui font des migraines sévères. Ce médicament améliore de beaucoup la qualité de vie ainsi que la capacité de travailler et de mener une vie sans souffrance! L’efficacité du médicament doit être pris en compte, cependant, je crois qu’il est très important que les autres facteurs tel que les coûts d’invalidité liée à la migraine, les visites à l’urgence/hospitalisations et les médications préventives/crises.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Camille Mainville

Merci pour votre témoignage et votre participation. Nous souhaitons que cette campagne aura un impact positif pour l’accès à l’ensemble des traitements, y compris Emgality.

Camille Mainville
Camille Mainville
il y a 1 année

(Suite de ce que j’ai envoyé par erreur… 😉 )

coûts d’invalidité liée à la migraine, les visites à l’urgence/hospitalisations et les médications préventives/crises soient prises en compte. Je suis passée de 3-4 migraines par semaine à 0-2/mois environ. Les mois où je suis à 0 migraines sont nombreux!

Hanene Haji
Hanene Haji
il y a 1 année

Moi , je souffre d’une migraine chrinique , avec ds douleurs insupportables. j’ai parlé à mon medecin mais il ne m’a jamais inscris des médicaments! il me disait juste de prendre du tylenol 🙁 !

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Hanene Haji

Bonjour,

Je vous invite à consulter notre page sur la migraine chronique : https://migrainequebec.org/guide-de-traitement-de-la-migraine-chronique/

Le point 2 porte sur les traitements pharmacologiques. Vous pourrez peut-être y trouver des informations intéressantes pour votre situation.

Vous pouvez également trouver du soutien et des conseils dans notre groupe Facebook privé Partage Migraine Québec : https://www.facebook.com/groups/312758085805229

J’espère que vous trouverez rapidement des solutions pour soulager vos crises.

Pascale-Andree Vallières
Pascale-Andree Vallières
il y a 1 année

Il faut considérer Emgality au même titre que Aimovig, je viens de débuter le traitement après 40 années de migraines plus ou moins contrôlées par période, et des problématiques reliées au traitement même. Céphalées de rebond, dépendance..
Je vais tenter d’abandonner le topamax en prévention, et j’espère réduire les crises qui durent des jours entiers, avec la consommation extrême de médicaments
Je suis confiante et les témoignages précédents m’encourage beaucoup,

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année

En effet, nous espérons que cette campagne pourra faciliter l’accès à l’ensemble des traitements pour la migraine. Vous pouvez donc remplir le formulaire même si vous prenez Emgality. Merci de votre soutien! J’espère que votre nouveau traitement aura les effets escomptés.

Nicolas Hourdain Rossi
Nicolas Hourdain Rossi
il y a 1 année

J’ai la chance de bénéficier d’Aimovig depuis deux ans grâce à mes assurances, mais elles ne couvrent pas toutes ce médicament.
Aimovig a radicalement changé ma vie, imaginez passer de 12 migraines par mois à 4. Je suis beaucoup plus performant au travail, je ne manque plus une journée, je me suis permis d’avoir de l’ambition et de monter les échelons de la compagnie qui demandaient une plus grande forme et gestion du stress.
Également d’un point de vue santé mentale, je vis moins avec le stress d’avoir mal au mauvais moment. J’ose proposer des sorties, je ne refuse plus des invitations `faire des activités, j’ai retrouvé une vie sociale épanouie.
Je souhaite profondément que le plus de malades comme moi puisse bénéficier de cette nouvelle vie.

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Nicolas Hourdain Rossi

Merci pour votre témoignage et votre participation. C’est très encourageant de voir que ce traitement a pu augmenter significativement votre qualité de vie. Espérons qu’un plus grand nombre de patients pourront y avoir accès plus facilement!

Nathalie
Nathalie
il y a 1 année

Avant de prendre une dose par mois d’ Aimovig, j’avais des migraines à tous les jours. Maintenant , lorsque j’ai une migraine, elle est beaucoup moins longue et moins forte. Je réussi même à avoir des journées et des nuits complètes sans migraine. D’après mon médecin, je devrais essayer la double doses par mois mais c’est beaucoup trop cher pour l’instant.

Nathalie

Katia L.
Katia L.
il y a 1 année

Bonjour,

Je suis migraineuse chronique depuis que j’ai atteint l’âge de 11 ans, j’en ai maintenant 50 ans. Aimovig à carrément changé ma vie, je suis passé d’environ 25 migraines par mois à environ 3-4. Le problème, rien pour m’aider à le payer, je le paye à chaque mois 630.00$ J’aimerais tant avoir de l’aide…

Édimestre
Édimestre
il y a 1 année
En réponse à  Katia L.

Bonjour,

Si vous n’avez pas contesté le refus de remboursement par votre assureur, ça vaut la peine de l’essayer. Vous pouvez demander la raison du refus, puis envoyer une lettre de contestation incluant :
-La description de votre condition et de tous ses impacts (travail, famille, etc.). Beaucoup de personnes connaissent mal les symptômes et conséquences de la migraine. Vous pouvez joindre un article de notre site web qui décrit la migraine, par exemple celui-ci : https://migrainequebec.org/les-sept-types-de-migraines-connaissez-vous-le-votre/
-Les autres traitements que vous avez essayés sans succès.
-L’amélioration que vous avez eue avec Aimovig.

Nous attendons avec impatience la décision du gouvernement concernant la couverture d’Aimovig par la RAMQ, et nous espérons que les patients n’auront plus à faire toutes ces démarches dans le futur.

Si vous avez envie d’échanger avec d’autres personnes qui vivent avec la migraine, n’hésitez pas à vous joindre à notre groupe privé sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/312758085805229/ Notez qu’il faut répondre aux 3 questions pour que la demande d’adhésion soit acceptée.

Au plaisir de vous y retrouver, et bon courage dans vos démarches.

Stéphane Ladouceur
Stéphane Ladouceur
il y a 9 mois

Bien que je suis suivi en neurotraitement. Avec botox aux 2 mois et Aimovig 75mg combiné au mois, ça a diminué un peu. Mais je demeure avec 8 à 10 crises par mois de quelques heures à 3 jours…. Je ne peux travailler avoir un emploi mais je ne suis plus avec des vomissements…

Édimestre
Édimestre
il y a 9 mois
En réponse à  Stéphane Ladouceur

Ne perdez pas espoir, la recherche médicale se poursuit et des nouveaux traitements sont continuellement développés. Si vous avez envie d’échanger avec d’autres personnes qui sont dans votre situation, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe privé sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/312758085805229 Au plaisir de vous y retrouver.

Diane Quesnel
Diane Quesnel
il y a 7 mois
En réponse à  Édimestre

Malheureusement je ne suis pas sur face book. Pas tres habile sur l ordinateur et les recherches et invalidee presque tout le temps par les migraines. Je prends des Triptans depuis plus de 20 ans et je suis dependante et ils ne fonctionnent plus tres bien. Est ce que je pourrais avoir de l aide pour faire les demarches afin de faire la demande d aide financiere pour Aimovig ou Emgality.Je n y arrive pas toute seule, Merci, Diane Quesnel

Diane Quesnel
Diane Quesnel
il y a 7 mois

Bonjour J ai besdoin d aide pour savoir comment proceder pour chercher de l aide financiere pour le traitement avec Aimovig ou autre semblable. Merci Diane Quesnel

Édimestre
Édimestre
il y a 7 mois
En réponse à  Diane Quesnel

Bonjour,

Consultez l’article suivant sur la démarche pour obtenir ce type de traitement (la section « Remboursement des anti-CGRP ») :
https://migrainequebec.org/traitements-de-fond-pour-la-migraine-questions-frequentes/

Les anti-CGRP disponibles au Canada présentement sont : Aimovig, Ajovy et Emgality.

C’est votre médecin traitant qui doit faire la demande aux assurances (RAMQ ou assurances privées).

Habituellement, les assurances remboursent les anti-CGRP si nous avons fait des essais infructueux avec d’autres types de traitements préventifs, qui sont décrits dans l’article précédent.

Je vous invite aussi à lire le « Guide de traitement de la migraine chronique » : https://migrainequebec.org/guide-de-traitement-de-la-migraine-chronique/

Ce guide répertorie autant les traitements à action immédiate pour casser une crise (comme les triptans) que les traitements préventifs qui visent à réduire le nombre de crises (comme les anti-CGRP).

Enfin, si vous n’avez pas de médecin traitant , je vous invite à consulter cette page : https://migrainequebec.org/ressources/qui-consulter/

Si vous avez un médecin de famille qui n’est pas à l’aise de vous prescrire d’autres traitements, vous pouvez demander à être référée à un(e) médecin spécialiste des céphalées, si ce n’est pas déjà fait.

N’hésitez pas à nous réécrire si vous avez d’autres questions. Le courriel de Migraine Québec est [email protected]

X